Le nou­veau di­rec­teur veut ra­jeu­nir l’image de Jura Ser­vice

Éric Di Do­mi­zio est aux com­mandes de Jura Ser­vice et de la Ré­gie de Quar­tier, deux struc­tures qui pour­raient se rap­pro­cher.

Voix du Jura - - Dole -

Eric Di Do­mi­zio, le nou­veau di­rec­teur a pris la tête de Jura ser­vice juste après celle de la Ré­gie de Quar­tier des Mes­nils Pas­teur. Pour ce jeune qua­ran­te­naire, c’est un vé­ri­table re­tour aux sources puis­qu’il est né et a gran­di dans le quar­tier des Mes­nils. De for­ma­tion com­mer­ciale, dans la pu­bli­ci­té puis dans la presse, il est ar­ri­vé par ha­sard à l’en­sei­gne­ment mais comme il aime à le sou­li­gner : « Si j’y suis ar­ri­vé par ha­sard, je n’y suis pas res­té par ha­sard ! »

En­sei­gnant pen­dant 8 ans à Di­jon, il gra­vit les éche­lons pour de­ve­nir res­pon­sable pé­da­go­gique pen­dant plu­sieurs an­nées avant de ré­pondre à une pe­tite an­nonce de di­rec­teur pour la Ré­gie de Quar­tier, et c’est seule­ment une fois ce poste ac­cep­té qu’il ap­prend qu’il sié­ge­ra dans les deux ad­mi­nis­tra­tions. « L’ac­ti­vi­té se porte bien même si c’est une équa­tion éco­no­mique pas tou­jours fa­cile à équi­li­brer. J’ai beau­coup de pro­jets à très court terme. Ra­jeu­nir l’image de Jura Ser­vice, élar­gir le champ d’ac­tion : j’ai com­men­cé à ren­con­trer tous les res­pon­sables de com­munes ; la pro­chaine étape ce sont les en­tre­prises pri­vées qui ont pour l’ins­tant une place très mar­gi­nale dans notre clien­tèle (seule­ment 13 %) et en­suite les par­ti­cu­liers qui ne sont pas tou­jours au courant des cré­dits d’im­pôts et autres avan­tages que nous pro­po­sons. »

Le chal­lenge plaît à cet hy­per­ac­tif tou­jours à la re­cherche de nou­veaux dé­fis ; le der­nier en date outre ce double man­dat est sur le plan spor­tif, ce pas­sion­né de base-ball joue dans l’équipe des Ti­tans de­puis 4 ans et s’est fixé la ga­geure de de­ve­nir lan­ceur, dé­fi réus­si à force de tra­vail et d’opi­niâ­tre­té.

De­puis 1987, l’as­so­cia­tion Jura Ser­vice aide les per­sonnes à re­trou­ver une ac­ti­vi­té sa­la­riée par la mise à dis­po­si­tion au­près des col­lec­ti­vi­tés, des en­tre­prises, des as­so­cia­tions ou des par­ti­cu­liers. Ces ac­ti­vi­tés concernent tous types de tra­vaux, le BTP, ser­vices à la per­sonne, se­cré­ta­riat, hô­tel­le­rie-res­tau­ra­tion, jardinage, en­fance etc.

Au cours de sa der­nière as­sem­blée gé­né­rale, le 27 juin der­nier, en com­pa­gnie du Pré­sident M. Pro­tet, Jura Ser­vice a dres­sé un bi­lan plu­tôt po­si­tif de l’an­née écou­lé. « Comme on ne peut pas faire d’in­ser­tion sans faire de fi­nance, notre ob­jec­tif est de mul­ti­plier les lieux d’ac­cueil des sa­la­riés et de di­ver­si­fier les mis­sions. Ce n’est pas une ré­vo­lu­tion mais une évo­lu­tion », ex­plique le nou­veau di­rec­teur. « Une de nos prin­ci­pales ré­flexions en 2017 se­ra de mettre en place un ser­vice pour ac­com­pa­gner les re­trai­tés. Nous nous sommes ren­du compte à tra­vers de nom­breux cour­riers qu’il y avait un réel be­soin pour cette po­pu­la­tion qui souffre de plus en plus de la conjonc­ture », ré­vèle Éric Di Do­mi­zio. L’as­so­cia­tion pense aus­si mettre en place une salle in­for­ma­tique pour pro­po­ser des ate­liers de dé­ma­té­ria­li­sa­tion ce qui ne se fait pas en­core sur le bas­sin.

L’an­née 2017 se­ra aus­si celle d’un diag­nos­tic en vue du rap­pro­che­ment éven­tuel entre Jura Ser­vice et Ré­gie de Quar­tier. « Nous sommes la seule as­so­cia­tion d’in­ser­tion du Jura qui n’est pas af­fi­liée à une autre struc­ture : quel rap­pro­che­ment pos­sible avec quelle sy­ner­gie tout en conser­vant l’iden­ti­té ju­ri­dique des 2 struc­tures ? », s’in­ter­roge le di­rec­teur.

Jura ser­vice compte pour l’ins­tant cinq sa­la­riés per­ma­nents qui ont ac­com­pa­gné 185 de­man­deurs d’em­ploi dans plus de 270 en­tre­prises (dont 48 hommes et 132 femmes). Plus de la moi­tié de ces per­sonnes sont sor­ties avec des contrats ai­dés des CDD ou même des CDI.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.