Il rate son vi­rage, ter­mine dans un ra­vin et s'en sort in­demne

Sur­pris par un ani­mal sur la route, un au­to­mo­bi­liste a don­né un coup de vo­lant qui l’a pré­ci­pi­té dans un ra­vin, dans les la­cets de Septmoncel…

Voix du Jura - - La Une - L. V.

Un spec­ta­cu­laire ac­ci­dent s’est pro­duit, ce mer­cre­di 4 oc­tobre dans les cé­lèbres la­cets de septmoncel à hau­teur des Mou­lins : en dé­but d’après-mi­di, un au­to­mo­bi­liste qui mon­tait a don­né un coup de vo­lant pour évi­ter un ani­mal dans un vi­rage en épingle. Il est alors pas­sé par­des­sus le mu­ret de pierre et a fait une chute spec­ta­cu­laire dans le ra­vin avec plu­sieurs ton­neaux. In­demne, mais cho­qué, il avoue s’être fait une sa­crée peur et ce n’est que tard dans l’après-mi­di que la voiture a été sor­tie de sa fâ­cheuse po­si­tion.

Les ri­ve­rains ex­cé­dés

Si la vi­tesse du vé­hi­cule ne semble donc pas être la cause de l’ac­ci­dent, les ri­ve­rains notent qu’en règle gé­né­rale, nom­breux sont les au­to­mo­bi­listes et les mo­tards à at­ta­quer un peu dans cette côte.

« J ’ ha­bite là de­puis quelques an­nées et de ma fe­nêtre, je vois beau­coup de voi­tures qui coupent les vi­rages, c’est im­pres­sion­nant », ex­plique un ri­ve­rain de la dé­par­te­men­tale 436, plu­tôt ex­cé­dé. « Pour cer­tains, les la­cets sont de­ve­nus un ter­rain de jeu, mais le pire, c’est le pas­sage des fron­ta­liers tôt le ma­tin ou à leur re­tour du tra­vail, en fin d’après-mi­di. Ils roulent comme des fous et quand ils ar­rivent, il vaut mieux se pous­ser. J’évite dé­sor­mais de sor­tir à ces heures-là, c’est trop dan­ge­reux. »

Nom­breux ac­ci­dents

L’homme, qui a dé­jà été té­moin de plu­sieurs ac­ci­dents no­tam­ment la chute ver­ti­gi­neuse d’un mo­tard ayant lou­pé un vi­rage en juillet ou, cet hi­ver, la col­li­sion entre une voiture et un au­to­car, ex­plique que le phé­no­mène n’est pas nou­veau : « j’ai dé­jà écrit au Pré­fet pour m’en plaindre il y a deux ou trois ans ». Et pense que l’éla­gage des arbres à proxi­mi­té de la route n’in­cite pas les usa­gers à ra­len­tir : « c’est peut-être bien du point de vue de la sé­cu­ri­té, car ce­la dé­bouche la vue, mais du coup, les voi­tures passent plus vite et coupent da­van­tage les vi­rages… »

(© photo : Mo­nique Hen­riet)

Il a fal­lu une grue pour sor­tir le vé­hi­cule du ra­vin et si le conduc­teur s’est fait une sa­crée peu, il est sor­ti in­demne de l’ac­ci­dent

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.