Qui est Mi­chel Tou­ja, le nou­veau maire du vil­lage ?

Mi­chel Tou­ja, re­trai­té d’une co­opé­ra­tive agri­cole et deuxième ad­joint du con­seil mu­ni­ci­pal de Seyre de­puis 2008, est au­jourd’hui à la tête de la com­mune. Ren­contre.

Voix du Midi (Lauragais) - - Lauragais Côté Sud -

« Il y a tou­jours eu une ges­tion rai­son­nable à Seyre. » À 62 ans, Mi­chel Tou­ja, nou­veau maire de la com­mune en­tend s’ins­crire dans la li­gnée de ses pré­dé­ces­seurs. « Il y a peu de bud­get pour gé­rer la com­mune donc nous al­lons pour l’ins­tant es­sen­tiel­le­ment conti­nuer les pro­jets ini­tiés par Jo­siane Ran­ci­nangue », sou­ligne l’an­cien ad­joint.

Après le dé­cès de Jo­siane Ran­ci­nangue, en mai der­nier, les 130 ha­bi­tants du pe­tit vil­lage étaient ap­pe­lés à re­tour­ner aux urnes pour l’élec­tion com­plé­men­taire partielle du 11e conseiller mu­ni­ci­pal. C’est Ma­rie-France Jou­cla qui vient donc com­pé­ter l’équipe mu­ni­ci­pale. Après ça, la réunion du con­seil mu­ni­ci­pal voyait l’élec­tion de Mi­chel Tou­ja pour por­ter l’écharpe de maire. « Nous avions pro­cé­dé à un tour de table avant l’élec­tion », sou­ligne-t-il, avant de pré­ci­ser : « J’avais un peu d’ex­pé­rience car de­puis quelques mois j’ai­dais Jo­siane dans ses tâches mu­ni­ci­pales donc j’étais un peu for­mé. » Son bras droit reste An­dré Pé­dus­saud, qui était dé­jà le pre­mier ad­joint de l’an­cienne maire.

La res­tau­ra­tion de la grange

« Il n’y a pas de gros chan­tier à mettre en oeuvre », pré­cise le nou­vel édile qui, en ma­tière de pro­jets, conti­nue le sui­vi de la res­tau­ra­tion d’une an­cienne grange trans­for­mée en salle des as­so­cia­tions. Pour mé­moire, le chan­tier avait dé­bu­té lors du pré­cé­dent man­dat. Un chan­tier qui dure donc, mais pour le bien être du fonc­tion­ne­ment de la com­mune. Mi­chel Tou­ja ex­plique : « Il y a beau­coup de tra­vail pour cet amé­na­ge­ment et nous avons peu de bud­get. La ges­tion com­mu­nale a tou­jours été rai­son­nable. Les pe­tits en­tre­tiens et res­tau­ra­tions ont été faits au fur et à me­sure donc il n’y a pas d’autres gros chan­tiers à mettre en oeuvre ».

No­tons éga­le­ment que du fait de son élec­tion, Mi­chel Tou­ja est aus­si conseiller com­mu­nau­taire à Terres du Lau­ra­gais. Après avoir as­sis­té à son pre­mier con­seil, il avoue se rendre compte que pour les élus « il y a du tra­vail ! »

Un pe­tit vil­lage mais une grande fête

Qui parle de Seyre parle for­cé­ment de sa grande fête lo­cale « qui se dé­roule tou­jours le pre­mier week-end de sep­tembre ! » pré­cise le nou­veau maire, qui qua­li­fie cette ma­ni­fes­ta­tion comme « une belle fête convi­viale ». Il est vrai qu’à Seyre on sait s’amu­ser. Chaque an­née, les fes­tayres viennent de par­tout pour par­ti­ci­per aux concours de pé­tanques, apé­ri­tifs concerts, bals et re­pas très ani­més. À no­ter donc sur les agen­das !

Pour l’heure, Mi­chel Tou­ja, le nou­veau maire de Seyre, conti­nue les pro­jets ini­tiés par Jo­siane Ran­ci­nangue, no­tam­ment la trans­for­ma­tion d’une grange en salle des as­so­cia­tions. Le maire pro­fi­tait de la fête lo­cale pour rendre hom­mage au foyer ru­ral, et plus par­ti­cu­liè­re­ment à Jo­sette Fa­let­ti. Par­ta­ger un der­nier mo­ment de convi­via­li­té avant quelques se­maines de va­cances bien ga­gnées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.