La­bas­tide-Beau­voir s’im­pose au bout du sus­pense

Di­manche 1er oc­tobre, l’ACLB a rem­por­té sa pre­mière vic­toire de la sai­son contre Saint-Jean-du-Fal­ga (13-11), grâce à un es­sai ins­crit dans les ar­rêts de jeu.

Voix du Midi (Lauragais) - - Rugby -

Une chose est cer­taine, le cru 2017-2018 de l’ACLB ne manque pas de ca­rac­tère. Op­po­sés di­manche 1er oc­tobre à Saint-Jean-du-Fal­ga, pour leur pre­mier match de cham­pion­nat de Deuxième sé­rie à do­mi­cile, les La­bas­ti­dois ont ren­ver­sé les Arié­geois dans les der­nières mi­nutes du match pour s’ad­ju­ger une belle vic­toire (13-11).

Du­rant 80 mi­nutes, les pro­té­gés de Pa­trice Says­sac et Gé­rald Con­ti­val ont beau­coup ten­té. Bou­gés en mê­lée ou­verte par des Arié­geois plus cos­tauds dans ce do­maine du jeu, les La­bas­ti­dois ont ré­pon­du en en­voyant le cuir vers leurs lignes ar­rières. Mais plu­sieurs mal­adresses sont sou­vent ve­nues en­ta­cher ce jeu de mou­ve­ment. Très of­fen­sifs mais peu réa­listes, les La­bas­ti­dois ont eu le mé­rite de res­ter au contact des Arié­geois au ta­bleau d’af­fi­chage et sur­tout de ne pas se dé­cou­ra­ger. Même lorsque l’ar­bitre du match se hâ­tait de sif­fler un en-avant arié­geois en dé­but de se­conde mi- temps alors que le de­mi-de-mê­lée lo­cal, Lo­ren­zo Sa­vio, avait ra­mas­sé le bal­lon dans le mou­ve­ment pour fi­ler à l’es­sai. « Je suis vrai­ment fier de ces jeunes joueurs. Ils ont beau­coup ten­té tout le match et ont été ré­com­pen­sés à la der­nière se­conde. Ils ont res­pec­té à la lettre nos consignes et ça a fi­ni par payer », se fé­li­ci­tait, Gé­rald Con­ti­val, à l’is­sue du match.

Prime à la jeu­nesse

En fai­sant confiance à dix joueurs âgés de moins de 20 ans par­mi les 22 noms cou­chés sur la feuille de match, le staff la­bas­ti­dois pou­vait craindre un dé­fi­cit d’ex­pé­rience. Au contraire, ce sont les Arié­geois qui ont flan­ché dans ce do­maine en fin de match. À l’image de leur pi­lier rem­pla­çant, Rou­ja, 42 ans au comp­teur, qui se fai­sait ex­clure peu après l’heure de jeu pour « coup de poing dé­li­bé­ré sur joueur ad­verse » alors que ses co­équi­piers se trou­vaient en po­si­tion d’es­sai. Un sur­nombre que les La­bas­ti­dois ont par­fai­te­ment né­go­cié sur la der­nière ac­tion du match pour mettre à la faute leurs ad­ver­saires à quelques mètres de leur en-but. L’ou­vreur Geof­frey Bel­dame jouait ra­pi­de­ment la pé­na­li­té pour pas­ser en force entre deux ad­ver­saires et apla­tir au pied des po­teaux avant de se char­ger de la trans­for­ma­tion pour don­ner la vic­toire à l’ACLB. « C’était très ser­ré. On est vrai­ment do­mi­né en pre­mière mi-temps mais on ne lâche pas et le col­lec­tif fait la dif­fé­rence sur la fin du match. Sur l’es­sai, j’ai trois joueurs à cô­té de moi mais je vois un trou et je tente le coup. On a un groupe qui vit très bien, tous les joueurs s’en­tendent bien et c’est cet état d’es­prit qui a fait la dif­fé­rence au­jourd’hui sur le ter­rain », confiait Geof­frey Bel­dame, au­teur de 10 des 13 points de son équipe au cours de l’après-mi­di.

Ce suc­cès fait aus­si le bon­heur du pi­lier et ca­pi­taine, Ré­gis Al­ba­rède, l’un des doyens de cette équipe du haut de ses 36 ans : « Ce groupe af­fiche beau­coup d’en­vie de­puis le dé­but de la sai­son. On sait que la sai­son va être com­pli­quée mais on s’est tous pro­mis d’être so­li­daires et de tout faire sur le ter­rain pour se don­ner le droit de rê­ver. Ce match-là, on l’au­rait sû­re­ment per­du l’an der­nier et on au­rait peut-être même pris 30 points ! Au­jourd’hui, ce qui fait la dif­fé­rence, c’est cette vo­lon­té de ne rien lâ­cher tout le match. On a un groupe très jeune, avec quatre ou cinq an­ciens dont je fais par­tie et qui s’en­tendent très bien. On est là pour les en­ca­drer mais les plus jeunes sont aus­si là pour pous­ser les plus vieux que nous sommes à nous sur­pas­ser phy­si­que­ment ! »

Après un week-end de re­pos, l’ACLB se ren­dra di­manche 15 oc­tobre à Quint-Fonsegrives. Il y a un mois, les deux équipes avaient fait match nul (7-7) lors d’un match dis­pu­té en for­mat ré­duit, en Coupe du Lauragais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.