Condam­né à 20 ans de pri­son pour avoir tué sa femme

Le 18 sep­tembre 2014, Ha­ri­tia­na Ran­driom­bo­lo­lo­na avait tué son épouse An­ge­li­ca de plu­sieurs coups de cou­teau dans leur do­mi­cile de Vallègue. Ju­gé jeu­di 25 et ven­dre­di 26 jan­vier de­vant la Cour d’as­sises de Tou­louse, l’homme a éco­pé de 20 ans de pri­son.

Voix du Midi (Lauragais) - - La Une -

Le pro­cès d’Ha­ri­tia­na Ran­driam­bo­lo­lo­na s’est te­nu jeu­di 25 et ven­dre­di 26 jan­vier de­vant la Cour d’as­sises de Haute-Ga­ronne à Tou­louse. Cet an­cien lé­gion­naire, re­con­ver­ti dans un em­ploi de chauf­feur li­vreur, était ju­gé pour le meurtre de sa femme An­ge­li­ca, le jeu­di 18 sep­tembre 2014, dans un pa­villon de la pe­tite com­mune de Vallègue.

Ce drame conju­gal s’était pro­duit alors que les trois en­fants du couple, âgés de 3 à 9 ans, étaient tous pré­sents dans la mai­son.

Un e vi o e ln te di s p e u t s o u s f o n e d jad l o u es i

Du­rant ces deux jour­nées d’audience, le mis en cause a été in­vi­té à li­vrer ses ex­pli­ca­tions sur les faits s’étant dé­rou­lés ce soir-là, aux alen­tours de 22 h, dans cette ha­bi­ta­tion du pai­sible pe­tit lo­tis­se­ment du che­min de l’Eau vive. La vic­time avait alors été poi­gnar­dée à mort par son conjoint à la suite d’une vio­lente dis­pute op­po­sant le couple. L’al­ter­ca­tion avait pour toile de fond la ja­lou­sie ex­ces­sive du ma­ri à l’en­droit de son épouse qu’il ac­cu­sait de l’avoir trom­pé.

L’un des trois en­fants du couple, qui ne dor­mait pas aux mo­ments des faits et avait as­sis­té à la scène, a im­mé­dia­te­ment aler­té des voi­sins du drame ve­nant de se dé­rou­ler dans l’ha­bi­ta­tion. L’au­teur des coups de cou­teau avait quant à lui aban­don­né très ra­pi­de­ment les lieux du drame. Mal­gré l’in­ter­ven­tion des ser­vices de se­cours, la jeune femme n’avait pu être ra­me­née à la vie.

Ayant pris la fuite en di­rec­tion de l’Aude via l’au­to­route A61, le ma­ri avait été vic­time d’un ac­ci­dent quelques mi­nutes après le drame. Sa voi­ture était ve­nue vio­lem­ment s’en­cas­trer à l’ar­rière d’un poids lourd. Bien que bles­sé, il avait alors ten­té de pour­suivre sa route à pied avant d’être fi­na­le­ment ap­pré­hen­dé

en rase cam­pagne par les gen­darmes. Un e p ei e n d e 20 a n s d e r é cl u si o n c e rl e il m i n

À l’is­sue de ces deux jours de pro­cès de­vant la Cour d’as­sises de Tou­louse, Ha­ri­tia­na Ran­driam­bo­lo­lo­na a fi­na­le­ment été condam­né à 20 ans de ré­clu­sion cri­mi­nelle pour le meurtre de son épouse. Une peine as­sor­tie de huit an­nées de sui­vi so­cio ju­di­ciaire avec obli­ga­tion de soins et de sept ans d’em­pri­son­ne­ment en cas de non-res­pect de ces obli­ga­tions. L’homme est par ailleurs sous le coup d’une in­ter­dic­tion de por­ter une arme sou­mise à au­to­ri­sa­tion pour une pé­riode de 15 an­nées. En­fin, il s’est vu re­ti­rer l’au­to­ri­té pa­ren­tale sur ses trois en­fants.

Les dif­fé­rentes par­ties dis­po­saient de dix jours à par­tir de la lec­ture du ver­dict pour faire ap­pel du ju­ge­ment.

Le chef Jean-Pierre Chab­bert quitte la bri­gade de Re­vel pour faire va­loir ses droits à la re­traite. Le meurtre d’An­ge­li­ca Ran­driam­bo­lo­lo­na avait eu lieu dans la soi­rée du jeu­di 18 sep­tembre 2014 dans ce pa­villon d’un lo­tis­se­ment si­tué che­min de l’Eau vive à Vallègue.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.