” UN BO­LIDE DE COURSE POUR EX­PERTS ”.

Wind Magazine - - TEST -

De­si­gn du foil > Dé­ve­lop­pé avec les Ca­li­for­niens de F4, le mât droit et très fin du RS : Flight F4 fait par­tie des plus longs (95cm). L’aile avant de 80cm est étroite, le fu­se­lage est le plus court de ce com­pa­ra­tif (71 cm) alors que le sta­bi­li­sa­teur pré­sente la plus faible en­ver­gure. Le sta­bi­li­sa­teur pos­sède un trim de ré­glage pour do­ser sa puis­sance de dé­col­lage et de vol. Le fu­se­lage offre un vis­sage d’une grande pré­ci­sion ne lais­sant place à au­cune tor­sion. Le NP est li­vré avec deux ailes: High Lift et High Speed.

Sur l’eau >Le mât de 95cm du RS : Flight F4 de­mande de s’im­mer­ger dans une bonne pro­fon­deur d’eau. Cette lon­gueur pro­cure un avan­tage dans une mer for­mée en lais­sant une belle marge d’er­reur pour pas­ser dans un gros cla­pot. En re­vanche, fu­se­lage court et pe­tit sta­bi­li­sa­teur n’offrent qu’une sta­bi­li­té lon­gi­tu­di­nale res­treinte ré­ser­vée à une élite. Si son fu­se­lage se ter­mine par un sys­tème de trim de l’angle d’at­taque du sta­bi­li­sa­teur, ce point plai­ra aux adeptes des ré­glages, mais se­ra moins «Plug & Play» pour un pu­blic gé­né­ra­liste. Avec un plan por­teur ré­duit, le NP ne dé­colle pas aus­si vite que les plus pré­coces. Sa struc­ture montre une ri­gi­di­té exem­plaire sans au­cune tor­sion, ce qui per­met de char­ger en toile. Le NP af­fec­tionne les voiles à cam­bers qui lissent sa route ver­ti­cale par moins d’in­sta­bi­li­té en main. Ré­ac­tions et ac­cé­lé­ra­tions sont di­rectes et pré­cises. Avec son fu­se­lage et son mât de pe­tite sec­tion, les traî­nées sont ré­duites et la flui­di­té du pro­fil pal­pable. En speed et sur les angles ou­verts, le foil NP montre un gros po­ten­tiel. Au jibe, le peu d’ap­pui rend la pra­tique dé­li­cate et seuls les pros peuvent l’en­vi­sa­ger se­rei­ne­ment, d’au­tant que son sta­bi­li­sa­teur montre des dents acé­rées. La grande aile est dé­jà très per­for­mante et tech­nique, avec la pe­tite aile de speed, tout monte d’un cran.

Ver­dict > Le RS : Flight F4 est un bi­jou d’usi­nage ne lais­sant au­cune place au bri­co­lage. La rai­deur de tous ses com­po­sants et la fer­me­té d’as­sem­blage offrent un contrôle or­ches­tré à la ba­guette et une pré­ci­sion à toutes les al­lures, même dans le dur. Le RS : Flight F4 est un pro­duit pour spé­cia­listes aver­tis vi­sant la per­for­mance avant tout. No­vices, lâ­chez l’af­faire, ce mo­dèle est ex­clu­si­ve­ment des­ti­né aux meilleurs des ex­perts.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.