VER­DICT Ge­Ne­RAL

Wind Magazine - - TEST -

Le foil ex­plose, nous l’avons vu, pro­gresse, se dé­mo­cra­tise et pousse vers le haut les lois de l’hy­dro­dy­na­mique. Si les pe­tits sha­peurs ont en­core leur mot à dire, on passe dé­sor­mais d’une époque ar­ti­sa­nale à une ère in­dus­trielle d’usi­nage de haut rang et de de­si­gns re­cher­chés. Ré­sul­tats, les per­for­mances y gagnent avec une bien meilleure te­nue et moins de tor­sions-flexions qui per­mettent de pous­ser plus loin vers des ac­cé­lé­ra­tions plus franches et des tops speeds à la hausse. Le gain de sta­bi­li­té est tout aus­si fla­grant. Du coup, les no­vices ne sont pas lais­sés sur la touche, les ama­teurs pro­gressent, et les pros se prennent à rê­ver aux cir­cuits de com­pé­ti­tions du fu­tur. Les mo­dèles pas­sés sous nos pieds per­mettent à tous de vo­ler, avec une ac­ces­si­bi­li­té variable. De larges dif­fé­rences sont no­tables, chaque foil a son pra­ti­quant type : Pour le dé­bu­tant, Bic pro­pose un mo­dèle qui au­to­rise les pre­mières prises d’air avec un jeu de hau­teur bri­dé et ras­su­rant. Ce foil est à sor­tir dans un vent faible et se li­mite au plan d’eau plat en rai­son d’une forte sou­plesse et d’un mât très court. Le Bic est à res­treindre aux ses­sions ne per­met­tant pas un plein pla­ning en wind­surf tra­di­tion­nel. Bien plus ri­gides et pour une pra­tique free­ride ac­ces­sible, AHD et Ker Foils montrent une grande sta­bi­li­té de leur as­sise. L’AFS-2 d’AHD of­fri­ra un lé­ger plus de per­for­mance et de ré­ponse alors que le 85 de Ker Foils per­met de s’écla­ter dans le light wind avec une route im­per­tur­bable. C’est alors que viennent s’in­ter­ca­ler les foils hy­brides alu­mi­nium/verre. Neil­Pryde dé­barque avec une offre ca­non sous la barre des 800 eu­ros avec le RS : Flight AL, mix d’alu­mi­nium et de verre G10. Mal­gré une construc­tion moins riche que le car­bone, le NP pro­cure une sa­crée fi­nesse de res­sen­ti de glisse. Zee­ko, le spé­cia­liste du kite, dé­voile ses an­nées d’ex­pé­rience en la ma­tière en sor­tant un pre­mier mo­dèle wind­surf fai­sant mouche d’en­trée de jeu. Le Wind­foil Al­loy Se­ries Zee­ko, sous les 1 000eu­ros, a tout pour ra­vir le free­ri­deur avec flui­di­té et sta­bi­li­té de vol. Son ca­rac­tère en l’air s’ap­proche de la dou­ceur de tou­cher du Loke Foil. Construit de car­bone, le Loke En­vol 2017 fait of­fice de ré­fé­rence pour son ac­ces­si­bi­li­té, la to­lé­rance de ses ailes, et fi­na­le­ment ses per­for­mances à por­tée de main. Le Loke fait l’una­ni­mi­té des tes­teurs, quel que soit leur ni­veau, ses­sion après ses­sion. En­fin, Neil­Pryde et Star­board re­joignent le train en marche sans y al­ler en de­mi-me­sure. Les deux géants du wind­surf ont in­ves­ti la place en y met­tant

les moyens à la fois cô­té de­si­gn et cô­té construc­tion. Leurs pro­duits se dé­marquent des pe­tites struc­tures no­tam­ment par la fi­ni­tion du pro­duit fi­ni. Le GT de Star­board in­nove avec la ri­gi­di­té de son fu­se­lage en alu­mi­nium qui porte ses fruits en pro­cu­rant de belles ac­cé­lé­ra­tions abor­dables pour un grand nombre. NP de son cô­té fait le grand écart en met­tant sur le mar­ché une bête de course tech­nique, ra­pide, que seuls les pros sau­ront domp­ter. Le RS : Flight F4 n’est à che­vau­cher qu’une fois la maî­trise du lexique com­plet du foi­leur de haut ni­veau. En marge des foils free­ride-race, deux mo­dèles com­plètent l’offre et visent des op­tiques dif­fé­rentes : le Ho­rue Vi­ny et le F-One Wind­foil. Le Ho­rue est un mo­dèle né pour vous faire dé­col­ler très tôt. Il per­met de vo­ler sans contrainte avec beau­coup de fee­lings de glisse pure. Le Wind­foil F-One est à lui seul un concept qui per­met sur son SUP dé­dié de jouer dans les vagues à la rame, ou dans les airs avec un as­pect lu­dique dé­ve­lop­pé.

www.wind­mag.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.