Tests com­bis

Le froid ne pas­se­ra pas

Wind Magazine - - SOMMAIRE - Texte et pho­to : Er­wan Jauf­froy

LE NÉO­PRÈNE

Le néo­prène est l’élé­ment prin­ci­pal consti­tu­tif d’une com­bi­nai­son iso ther­mique. La pre­mière in­for­ma­tion à la­quelle vous au­rez ac­cès c’est l’épais­seur. Plus le néo­prène est épais, plus il isole votre corps du froid ex­té­rieur. Il existe dif­fé­rentes qua­li­tés de néo­prène avec dif­fé­rentes spé­ci­fi­ci­tés tech­niques, mais à néo­prène égal, plus il se­ra épais, plus il se­ra chaud et moins il se­ra souple. La sou­plesse dif­fère néan­moins beau­coup se­lon les types de néo­prène, et aus­si se­lon les gammes de prix des com­bis, même si ce n’est pas le seul fac­teur qui in­fluence ce der­nier. C’est néan­moins un élé­ment im­por­tant à prendre en compte pour bien choi­sir. De même, se­lon le sport que vous al­lez pra­ti­quer, les fa­bri­cants pro­posent dif­fé­rentes fi­ni­tions ex­té­rieures : le néo­prène lisse sur tout ou par­tie du haut du corps per­met de mieux cou­per le vent, mais il est plus fra­gile sur la du­rée. Le jer­sey est plus souple, plus so­lide et plus lé­ger à por­ter. Dé­sor­mais, cer­tains trai­te­ments existent sur le jer­sey pour le rendre dé­per­lant et plus cou­pevent. En­fin, l’in­té­rieur de la combi peut aus­si être dou­blé de re­vê­te­ments tech­niques amé­lio­rant la ré­ten­tion de la cha­leur cor­po­relle, mais ce­la fait perdre lé­gè­re­ment en sou­plesse et lé­gè­re­té éga­le­ment. L’idéal pour avoir chaud et être bien en wind­surf, c’est de mixer une combi épaisse, étanche et souple qui coupe bien le vent, avec un dou­blage consé­quent à l’in­té­rieur ! Pour le surf, le cur­seur se place un peu plus sur la sou­plesse, la lé­gè­re­té et l’étan­chéi­té tout en cher­chant évi­dem­ment la cha­leur éga­le­ment. Le néo­prène a pas mal évo­lué ces der­nières an­nées en sou­plesse, ro­bus­tesse, mais aus­si en lé­gè­re­té ou en em­preinte éco­lo­gique. Cer­tains ma­té­riaux sont même trai­tés pour as­su­rer une hy­giène saine à votre com­bi­nai­son et évi­ter les odeurs désa­gréables.

COUPE ET AS­SEM­BLAGE

Se­lon les marques, les gammes et les mo­dèles, les coupes peuvent dif­fé­rer. Cer­taines se­ront plus près du corps, d’autres un peu plus amples, no­tam­ment au ni­veau des bras par exemple ou pour s’adap­ter à dif­fé­rentes mor­pho­lo­gies. Le nombre de pan­neaux et de cou­tures est à ob­ser­ver de près. S’il est im­por­tant que la coupe soit ajus­tée,

il est beau­coup plus fa­cile que ce soit le cas avec de nom­breux pan­neaux. Or leurs jonc­tions (les cou­tures) consti­tuent des points durs po­ten­tiels qui peuvent en­tra­ver la sou­plesse et créer des points d’ir­ri­ta­tion. Il va aus­si sans dire que chaque cou­ture peut po­ten­tiel­le­ment créer un point de fai­blesse à long terme. L’as­sem­blage peut aus­si faire des points d’en­trée d’eau. Les cou­tures « flat­lock » à plat et tra­ver­santes sont so­lides, mais peu ef­fi­caces en termes d’iso­la­tion et confort. Sur les com­bis hi­ver, l’as­sem­blage «cou­su-col­lé» avec un point de cou­ture qui ne tra­verse pas le néo­prène qui est éga­le­ment col­lé est le stan­dard mi­ni­mum. Dé­sor­mais, de nom­breuses cou­tures sont ga­lon­nées de jer­sey ul­tras­trech col­lé ou, mieux, sou­dé à chaud à l’in­té­rieur pour la so­li­di­té et l’étan­chéi­té sans com­pro­mettre la lon­gé­vi­té. Le ga­lon­nage « li­quid tape » est aus­si ré­pan­du sur les mo­dèles haut de gamme, le plus souvent à l’ex­té­rieur de la com­bi­nai­son et tou­jours pour l’étan­chéi­té. Il faut néan­moins le sur­veiller sur la du­rée, car ce genre de ga­lon­nage ne vieillit pas tou­jours très bien. Au ni­veau de l’as­sem­blage, les jonc­tions fi­ne­mesh/jer­sey ont aus­si du mal à res­ter fiable sur le long terme. Pour fi­nir sur les coupes, les com­bis se portent évi­dem­ment près du corps et chaque per­sonne ayant sa propre mor­pho­lo­gie, nous ne sau­rons ja­mais as­sez vous conseiller d’essayer votre combi en ma­ga­sin avant de l’ache­ter, et même d’en essayer plu­sieurs !

FER­ME­TURE

Au ni­veau des fer­me­tures, le clas­sique ba­ck­zip (dé­sor­mais sys­té­ma­ti­que­ment dou­blé d’un ra­bat dans le dos et par-des­sus le cou pour l’étan­chéi­té) reste le sys­tème le plus fa­cile à en­fi­ler, no­tam­ment pour les ri­deurs pas très souples des épaules ou peu ha­bi­tués à en­fi­ler des com­bis. La fer­me­ture dans le dos crée un point dur, dans le sens où on a be­soin d’al­lon­ge­ment, et une zone de vul­né­ra­bi­li­té pour les en­trées d’eau. Le front zip (ou chest zip) est de plus en plus ré­pan­du, mais se­lon les mo­dèles et votre sou­plesse, il peut être as­sez com­pli­qué à en­fi­ler. Plus étanche, sur­tout lors­qu’il est asy­mé­trique, il offre tout de même net­te­ment plus de sou­plesse au ni­veau du dos. Même chose pour le zi­pless. Les der­nières gé­né­ra­tions de néo­prène sont tel­le­ment souples que l’on peut dé­sor­mais ren­trer par le col de la combi. Ce sont des so­lu­tions très étanches et qui pro­posent une li­ber­té de mou­ve­ment to­tale, mais l’en­fi­lage reste en gé­né­ral moins évident qu’une combi à fer­me­ture zip­pée, même si fi­na­le­ment il est plus fa­cile de ren­trer dans un bon zi­pless que dans un mau­vais front­zip.

DÉ­TAILS & BUD­GET

Bien évi­dem­ment, en marge de toutes ces grandes lignes, les dé­tails de chaque mo­dèle res­tent im­por­tants à vé­ri­fier. Les pe­tits plus tech­niques d’éva­cua­tion d’eau, de pad an­ti­chocs, de vel­cro ou de trai­te­ment an­ti odeurs sont à étu­dier au cas par cas, tout comme les ren­forts ex­té­rieurs et in­té­rieurs, par exemple, sur les ge­noux ou sur les points de ten­sions no­tam­ment liés aux contraintes d’éti­re­ment des ou­ver­tures (front zip et zi­pless). Comme souvent, la bonne combi pour vous se­ra celle qui réuni­ra un maxi­mum des qua­li­tés énon­cées ci-des­sus en fonc­tion de votre pra­tique et qui ren­tre­ra dans votre bud­get. À 250-300eu­ros, on trouve dé­jà d’ex­cel­lentes com­bis qui suf­fisent sans pro­blème à pas­ser l’hi­ver. Au-des­sus, c’est évi­dem­ment que du bo­nus avec du confort et de la cha­leur en plus. Par­fois, pour les bud­gets ser­rés, ça peut va­loir le coup de mi­ser sur une combi mi­lieu de gamme pas trop chaude pour na­vi­guer presque toute l’an­née en l’up­gra­dant au plus froid de l’hi­ver avec des ac­ces­soires type top ca­goule, chaus­sons, & co.

Sur les tests wind, on ne ri­gole pas avec les tests de sou­plesse des com­bis !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.