Haiti Liberte : 2020-07-08

7 : 7 : 7

7

Perspectiv­es L’insurrecti­on du 6-7-8 juillet 2018. Deux ans après, où en est-on? L’aspect essentiel de ces trois jours réside en ceci que le peuple avec un objectif clair et précis a visé des structures privées construite­s à partir des fonds détournés du pays. Les contestata­ires ont appelé à une grève générale de deux jours et exigé la démission du président. La grève n’a pas été suivie pour ne pas dire qu’en fait elle a été boycottée par les partis d’opposition et la majorité des syndicats jaunes puisqu’ils ne voulaient guère apporter davantage d’eau au moulin des masses. Evidemment, l’opposition n’a pas digéré cette révolte puisqu’elle était dirigée contre leur frère de classe, une bourgeoisi­e corrompue, parasite notoire et complice avérée du pouvoir et des puissances tutrices. Deux ans après, la lutte des masses au lieu de continuer à rebondir en avant ne fait que marche arrière, de façon étonnante. Le pourquoi, c’est du fait que tout d’abord le peuple n’est pas encore organisé pour prendre sa destinée en main et de plus la collaborat­ion de classe avec les partis d’opposition ne fait que l’enfoncer davantage dans un profond abime. Deux ans après, la situation s’empire davantage, le peuple vit toujours avec un salaire minimum de famine. Les patrons de l’oligarchie sous-traitante et mafieuse refusent encore de satisfaire les aspiration­s des ouvriers. Cela veut dire que le travail commencé les 6, 7, 8 juillet 2018 n’a abouti à rien, sauf une petite égratignur­e aux intérêts des bourgeois. Deux ans après, l’une des principale­s victimes est revenue en force et est même devenue chef de parti politique et se comporte maintenant en tant que bienfaiteu­r des masses pour les amadouer et mieux les tromper. Un loup ne peut se convertir en agneau ! Deux ans après, le peuple doit continuer à s’organiser, à mettre fin aux luttes internes pour se consacrer à construire une vraie et décisive lutte des classes. Car qu’on veuille on non, ce qui doit arriver, arrivera d’un jour ou l’autre d’une façon ou d’une autre pour le triomphe de la classe des prolétaire­s. Le peuple ne pouvait jamais reprendre tout ce qu’on lui avait volé Le travail commencé les 6, 7, 8 juillet 2018 n’a abouti à rien, sauf une petite égratignur­e aux intérêts des bourgeois Des voitures carbonisée­s dans le parking d'un hôtel à Port-au Prince Greater Brooklyn Gastroente­rology Care Michel Jose Charles MD, FACG, AGAF Ce qui doit arriver, arrivera d’un jour ou l’autre d’une façon ou d’une autre pour le triomphe de la classe des prolétaire­s Board Certified Gastroente­rology » Par Isabelle L. Papillon de la mesure d’augmentati­on des prix à la pompe. Qui pis est, malgré l’annonce du retrait de la mesure d’augmenter le prix du carburant, les masses populaires en ébullition n’ont pas cessé de manifester. En fait, ils ont contrôlé le pays durant ces trois jours. Quelle a été la réponse du président après des journées de révolte pour essayer d’apaiser la colère des masses qui occupait les rues ? Office Locations 3621 Glenwood Rd, Brooklyn NY 11210 9408 Flatlands Ave, Brooklyn NY 11236 1381-B Linden Blvd, Brooklyn NY 11212 Dr. Kesler Dalmacy D eux années sont maintenant écoulées, depuis le grand mouvement de protestati­on de classe, illustrant la colère populaire contre une hausse augmentati­on des prix des carburants de 38 % du prix de l'essence, de 47 % pour le diesel et de 51 % pour le kérosène. Ce que le gouverneme­nt du Premier ministre d’alors Jack Guy Lafontant ne voulait pas accepter en bons termes, le peuple l’a forcé justement à annoncer le samedi 7 juillet 1671 New York Ave. Brooklyn, New York 11226 By Appointmen­t Only Tel: 718-434-5345 Tel: 718-434-0202 / 718-869-1501 E-mail: charlesmjc­harles@hotmail.com « Vous m’avez envoyé un message, je l'ai reçu et j'ai corrigé ce qu'il y avait à corriger (...). Vous qui me regardez ce soir, je vous demande à tous de rentrer chez vous » Le docteur de la Communauté Haïtienne à New York “Giving care, one patient at a time.” « la suspension jusqu’à nouvel ordre Vol 14 # 01 • Du 8 au 14 Juillet 2020 Haiti Liberté/Haitian Times 7 PRINTED AND DISTRIBUTE­D BY PRESSREADE­R PressReade­r.com +1 604 278 4604 ORIGINAL COPY . ORIGINAL COPY . ORIGINAL COPY . ORIGINAL COPY . ORIGINAL COPY . ORIGINAL COPY COPYRIGHT AND PROTECTED BY APPLICABLE LAW

© PressReader. All rights reserved.