Cannes: l’homme qui avait agres­sé onze per­sonnes, ju­gé au­jourd’hui à Grasse

Monaco-Matin - - Côte D’azur -

Le sans do­mi­cile fixe, âgé de 42 ans, qui avait vio­lem­ment agres­sé onze per­sonnes le 21 août der­nier, au port de Cannes, se­ra ju­gé ce lun­di de­vant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Grasse. Sans au­cune rai­son, Eme­ric G. avait, ce soir-là, sui­vi des va­can­ciers sur leur ba­teau avant de s’en prendre à eux en les frap­pant et en je­tant cer­tains à l’eau. Par­mi les vic­times, Mar­tine, 57 ans, trau­ma­ti­sée par ce dé­fer­le­ment de vio­lence. « J’ai cru mou­rir. Mon ma­ri était en sang .» Le cal­vaire avait du­ré de longues mi­nutes avant l’ar­ri­vée des forces de l’ordre. Trois pom­piers avaient été bles­sés alors qu’ils ten­taient de maî­tri­ser le for­ce­né.

«J’ai en­ten­du des voix»

Lors de son in­ter­pel­la­tion, les po­li­ciers avaient trou­vé dans son sac deux exem­plaires du Co­ran. Dé­fé­ré en vue d’une com­pa­ru­tion im­mé­diate de­vant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Grasse à l’is­sue de sa garde à vue, le qua­dra­gé­naire avait de­man­dé un dé­lai pour pré­pa­rer sa dé­fense. L’homme, in­stable psy­cho­lo­gi­que­ment, avait no­tam­ment jus­ti­fié son geste en ex­pli­quant avoir en­ten­du des voix.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.