Cent fac­teurs for­més à Car­ros à af­fron­ter les chiens

Des pos­tiers de la pla­te­forme de dis­tri­bu­tion du cour­rier de la zone in­dus­trielle étaient en for­ma­tion de pré­ven­tion des risques hier. Les at­taques de chiens sont leur cau­che­mar quo­ti­dien

Monaco-Matin - - Côte D’azur - VA­LÉ­RIE ALLASIA val­la­sia@ni­ce­ma­tin.fr

C’est la han­tise de tous les fac­teurs, qu’ils dis­tri­buent cour­rier ou pa­quets, qu’ils cir­culent à vé­lo, en scoo­ter ou en voi­ture. Tous af­frontent dans leur tour­née quo­ti­dienne la peur de se faire cro­quer les mol­lets. La me­nace vient de par­tout, et sur­tout de là où ils ne l’at­tendent pas. Du gen­til chien­chien qui grogne quand le fac­teur fran­chit le seuil pour faire si­gner un re­com­man­dé. Du mo­losse qui se cache pour se je­ter en hur­lant contre le grillage quand la main du fac­teur ap­proche de la boîte aux lettres. Ou ce­lui qui se glisse hors de la pro­prié­té quand la voi­ture de son maître passe le por­tail et course le scoo­ter. Sans par­ler de tous les chiens en li­ber­té qui voient la dis­tri­bu­tion du cour­rier comme une at­teinte à leur ter­ri­toire…

Re­cours à un psy

Au-de­là des éven­tuelles mor­sures – une tren­taine par ans dans le Var et le 06 – la pa­nique sus­ci­tée par l’at­taque, ou sim­ple­ment la peur que ce­la ar­rive, est par­fois telle que Gilles Thou­roude, le DRH de La Poste, l’af­firme, le re­cours à la cel­lule psy­cho­lo­gique s’im­pose par­fois. Pour y re­mé­dier, La Poste agit. « On écrit aux pro­prié­taires, pour qu’ils at­tachent ou en­ferment leurs chiens. Si ça ne donne rien, on s’adresse à la po­lice ou la gen­dar­me­rie. On stoppe par­fois la dis­tri­bu­tion dans le sec­teur en avi­sant les usa­gers d’al­ler le re­ti­rer à la poste… On es­saie de ne pas al­ler au tri­bu­nal, mais si c’est né­ces­saire on s’y ré­sout.» Pour ré­duire ou sup­pri­mer le pro­blème, dé­pla­cer la boîte à lettres se­rait la so­lu­tion. «Les par­ti­cu­liers ont sou­vent du mal à com­prendre qu’elle n’est pas pla­cée à l’en­droit ap­pro­prié pour ga­ran­tir la sé­cu­ri­té des pos­tiers. Pour les chiens et la route aus­si, quand elle contraint à stop­per en un point dan­ge­reux».

(Pho­tos Eric Ot­ti­no)

Dé­mons­tra­tion d’at­taque de chien au «mor­dant» par les gen­darmes de la bri­gade cy­no­phile de Gi­lette qui ont don­né des conseils de com­por­te­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.