Val­lau­ris : il s’énerve au CCAS et fi­nit en pri­son

Monaco-Matin - - Côte D’azur -

Dans les Alpes-Ma­ri­times, dix-sept éta­blis­se­ments ont été sé­lec­tion­nés et se sont par­ta­gé 238000 eu­ros. Cet ar­gent pro­vient de la col­lecte de la taxe d’ap­pren­tis­sage dans les 2200 en­tre­prises qui la versent à l’Age­fos-PME, un or­ga­nisme pa­ri­taire com­po­sé de la CGPME (syn­di­cat pa­tro­nal) et de cinq or­ga­ni­sa­tions syn­di­cales (CFDT, CFTC, CFECGC, CGT et FO). Cette an­née, il a ré­col­té 2M d’eu­ros. Sur cette somme, 51 % re­viennent à la Ré­gion, une autre par­tie est ver­sée di­rec­te­ment aux éta­blis­se­ments choi­sis par les en­tre­prises, res­tent en­fin les 238 000 eu­ros de fonds « libres », qui ré­com­pensent des ini­tia­tives in­té­res­santes. Pierre Schor­ter, le pré­sident de cet or­ga­nisme s’est dit « fier de contri­buer à des pro­jets no­va­teurs à des­ti­na­tion des jeunes, pour mieux ap­prendre à tra­vailler. » Ho­no­ré Ghet­ti, pré­sident de la CGPME 06 a sou­li­gné que les syn­di­cats qu’ils soient de sa­la­riés ou du pa­tro­nat, « tra­vaillent dans le même sens et que ce pa­ri­ta­risme est un rem­part à la bu­reau­cra­tie ad­mi­nis­tra­tive. » Les res­pon­sables des ly­cées et centres de for­ma­tions ont dé­taillé leurs ac­tions, qui vont de l’achat de ma­té­riel pro­fes­sion­nel à la dé­cou­verte d’en­tre­prise en pas­sant par le voyage d’af­faires. Les éta­blis­se­ments dis­tin­gués et pré­sents hier: l’uni­ver­si­té deNice-So­phia,ly­céea­gri­co­led’An­tibes,Esat(Ac­cros,SaintDal­mas­deTende),ly­céeCar­not(Cannes),ly­céeParcIm­pé­rial (Nice),ly­cée­pro­fes­sion­nelMa­gnan(Nice),IPAG(Nice),Ly­cée de la Mon­tagne (Val­de­blore), ly­cée Bris­tol (Cannes). Ka­rim, 38 ans, vingt condam­na­tions à son ac­tif alors qu’il n’a ja­mais tra­vaillé, s’est éner­vé en août contre le per­son­nel du CCAS de Val­lau­ris. D’abord par té­lé­phone. Puis de vive voix, au sein du Centre com­mu­nal d’ac­tion so­ciale où il s’en est pris à une conseillère, lan­çant contre elle ses bé­quilles, l’in­sul­tant, la me­na­çant de mort. Les col­lègues de l’in­for­tu­née conseillère ont dû in­ter­ve­nir pour la pro­té­ger. Convo­quer par la po­lice pour s’ex­pli­quer, le pen­sion­né iras­cible n’a pas dai­gné se dé­pla­cer. Le par­quet lui a alors en­voyé la force pu­blique pour qu’il com­pa­raisse en jus­tice mer­cre­di à Grasse. De­puis un ac­ci­dent, - il a été ren­ver­sé par une voi­ture - Ka­rim se dé­place en bé­quilles. Le par­quet a re­quis contre lui six mois de pri­son sans de­man­der son in­car­cé­ra­tion vu son état de san­té. Le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Grasse pré­si­dé par Marc Joan­do a sui­vi les ré­qui­si­tions tout en en dé­ci­dant son in­car­cé­ra­tion au sein d’un ser­vice spé­cia­li­sé de l’ad­mi­nis­tra­tion pé­ni­ten­tiaire.

(Pho­to Franz Cha­va­roche)

Le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Grasse, pré­si­dé par Marc Joan­do, a dé­ci­dé l’in­car­cé­ra­tion de Ka­rim,  ans.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.