Pas de ré­pit pour les bé­né­voles du CBM

Monaco-Matin - - Monaco - PIERRE DU TERRAIL

«Ils sont la che­ville ou­vrière du club, sans eux rien ne se­rait pos­sible». Marc Cos­ta, le pré­sident du Club Bou­liste Mo­né­gasque ne ta­rit pas d’éloges sur ses bé­né­voles qui oeuvrent tout au long de l’an­née à la réus­site des nom­breuses ma­ni­fes­ta­tions or­ga­ni­sées par le club sur ses su­perbes ins­tal­la­tions, au som­met de l’es­pace Saint-An­toine. Il faut avouer qu’il y a de quoi s’oc­cu­per pour qui­conque man­que­rait d’oc­cu­pa­tion car il se passe tou­jours quelque chose au CBM. Le pro­gramme est tel­le­ment char­gé qu’il de­vient dif­fi­cile de pré­voir d’autres ac­ti­vi­tés. «Tous les bé­né­voles qui tra­vaillent à mes cô­tés sont des gens for­mi­dables. Il est vrai que je leur de­mande beau­coup mais il faut croire qu’ils en re­de­mandent car ils ré­pondent tou­jours pré­sent dès que je les sol­li­cite», pour­suit Marc Cos­ta, «et pour­tant, je ne les mé­nage pas. Lors de l’or­ga­ni­sa­tion des gros évè­ne­ments comme ceux qui se pro­filent, je suis obli­gé d’avoir une or­ga­ni­sa­tion qua­si-mi­li­taire pour que tout fonc­tionne au mieux.»

Évè­ne­ments pres­ti­gieux

Le mois d’oc­tobre risque de ne pas être de tout re­pos pour son ar­mée de vo­lon­taires qui va être sou­mise à rude épreuve. Les fes­ti­vi­tés dé­bu­te­ront le 17 avec le cham­pion­nat d’Eu­rope vé­té­rans, sui­vi de l’in­con­tour­nable Chal­lenge Cos­ta, avant de se clô­tu­rer, à la fin du mois, par le cham­pion­nat d’Eu­rope des Jeunes. Ren­dez-vous compte: 29 pays re­pré­sen­tés, 180 re­pas à pré­voir mi­di et soir, plus de 600 nui­tées à gé­rer sans par­ler de la lo­gis­tique, des tran­sports, de l’ac­cueil… «Iln’ya pas de place pour l’im­pro­vi­sa­tion. Nous de­vons être par­faits dans tous les do­maines, il y va de l’image de la Prin­ci­pau­té », avance le pré­sident. «Les bé­né­voles doivent être fiers du tra­vail qu’ils réa­lisent pour por­ter haut les cou­leurs mo­né­gasques comme ils le font tout au long de l’an­née en contri­buant à la re­nom­mée du club. » Les jour­nées vont être longues mais la convi­via­li­té, l’am­biance fes­tive, la co­hé­sion et la fier­té du tra­vail ac­com­pli pour l’amour du sport don­ne­ront à toutes les pe­tites mains du CBM le cou­rage né­ces­saire pour ac­com­plir à nou­veau de grandes choses. Ce n’est pas pour rien que le Club Bou­liste Mo­né­gasque fait par­tie des deux meilleurs clubs d’Eu­rope de­puis main­te­nant six ans.

Le plai­sir d’être en­semble et d’oeu­vrer pour une même cause.

Le CBM porte les cou­leurs de la Prin­ci­pau­té à tra­vers le monde.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.