Un im­pact sur l’en­vi­ron­ne­ment ?

Monaco-Matin - - Autour De Monaco -

« En , il y a eu un ébou­le­ment qui a tou­ché le quar­tier Bon-Voyage, non loin du Vis­ta Pa­lace. Cette fa­laise est-elle suf­fi­sam­ment so­lide pour un tel pro­jet ? », s’in­ter­roge Jean De­le­rue, pré­sident de l’As­so­cia­tion pour la sau­ve­garde de la na­ture et des sites de Roquebrune-Cap-Mar­tin Men­ton et en­vi­rons (As­po­na). Une par­tie de l’hô­tel se­ra po­sée sur la fa­laise et le pré­sident sou­ligne que de nom­breuses es­pèces vivent dans la roche. «Chauve-sou­ris, lé­zard… Cer­taines es­pèces sont en voie de dis­pa­ri­tion ». Contac­té par té­lé­phone, le maître d’oeuvre n’avait pas en­core ré­pon­du à nos sol­li­ci­ta­tions hier soir. Dans son rap­port, le com­mis­saire en­quê­teur pré­cise que « des études géo­tech­niques ont été réa­li­sées » concer­nant le risque d’ébou­le­ment. Quant aux risques d’inon­da­tion liés à l’im­per­méa­bi­li­té du sol après tra­vaux, ce der­nier sou­ligne que « les sur­faces im­per­méa­bi­li­sées ne de­vraient pas être aug­men­tées par rap­port à la si­tua­tion exis­tante. Des me­sures se­ront dans tous les cas mises en oeuvre pour col­lec­ter et éva­cuer les eaux de pluie ». Un rap­port ras­su­rant, mais qui ne suf­fit pas à ôter les doutes à Jean De­le­rue. « La der­nière étude d’im­pact sur l’en­vi­ron­ne­ment date de  avec une mise à jour en . C’est trop an­cien pour connaître les consé­quences sur la faune et la flore ac­tuelles ». 1. L’étude a pour ob­jec­tif d’es­ti­mer les consé­quences de l’ac­tion hu­maine no­tam­ment sur l’en­vi­ron­ne­ment et la san­té hu­maine et d’es­sayer d’en li­mi­ter les in­con­vé­nients.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.