Valls veut construire  nou­velles pri­sons

Ces éta­blis­se­ments se­ront im­plan­tés en prio­ri­té en Ile-de-France et en ré­gion Pa­ca où la sur­po­pu­la­tion car­cé­rale est in­quié­tante

Monaco-Matin - - France -

Ma­nuel Valls a af­fir­mé jeu­di à Agen sa vo­lon­té d’»agir vite» pour lut­ter contre la sur­po­pu­la­tion car­cé­rale, an­non­çant la créa­tion de trente-trois nou­veaux éta­blis­se­ments pé­ni­ten­tiaires, avec neuf ag­glo­mé­ra­tions concer­nées en prio­ri­té, ain­si qu’un « Livre blanc » sur les pri­sons avant mars 2017. Outre ces trente-deux maisons d’ar­rêt et un centre de dé­ten­tion, le plan gou­ver­ne­men­tal pré­voit la construc­tion de vingt-huit « quar­tiers de pré­pa­ra­tion à la sor­tie » et la ré­ha­bi­li­ta­tion de douze sites pé­ni­ten­tiaires ain­si que la construc­tion de seize autres, a dé­taillé le Pre­mier mi­nistre, ve­nu as­sis­ter à Agen à la re­mise des di­plômes de la 190e Pro­mo­tion des élèves de l’École na­tio­nale d’ad­mi­nis­tra­tion pé­ni­ten­tiaire (ENAP). « Dans une pre­mière phase, plus de 3 900 cel­lules de­vront être construites, en prio­ri­té dans les ré­gions connais­sant une sur­po­pu­la­tion car­cé­rale éle­vée – Ile-de-France et Pro­vence-Alpes-Côte d’Azur – et dans les ré­gions où les pro­jec­tions de po­pu­la­tion pé­nale pré­voient une évo­lu­tion im­por­tante: le Sud-Ouest et le GrandOuest», a-t-il af­fir­mé. « Nous de­vons agir vite, car il faut en moyenne dix ans pour construire une pri­son », a lan­cé le chef du gou­ver­ne­ment, qui va donc or­don­ner aux pré­fets de « trou­ver les ter­rains dans les plus brefs délais », pour le 16 dé­cembre, dans neuf ag­glo­mé­ra­tions prio­ri­taires. Les ag­glo­mé­ra­tions « où la si­tua­tion est la plus cri­tique », se­lon lui, sont : Nîmes ou Alès, Stras­bourg, Tou­louse, Nice, Avi­gnon ou Car­pen­tras, et Nantes ou Saint-Na­zaire, ain­si que la Seine-Saint-De­nis, le Val-d’Oise et le Val-de-Marne. Le garde des Sceaux avait pré­sen­té le 20 sep­tembre un plan des­ti­né à ju­gu­ler la sur­po­pu­la­tion chro­nique dans les pri­sons fran­çaises, no­tam­ment par la construc­tion de nou­velles cel­lules. Se­lon son rap­port, au 1er août 2016, sur 68.819 per­sonnes dé­te­nues, seules 26.829 bé­né­fi­ciaient d’une cel­lule in­di­vi­duelle. Si le taux d’en­cel­lu­le­ment ind ivi­duel était de 86% dans les centres de dé­ten­tion et presque 95% dans les maisons cen­trales, il était en re­vanche de seule­ment 19% dans les maisons d’ar­rêt, qui ac­cueillent des dé­te­nus en at­tente de ju­ge­ment et des peines courtes (moins de deux ans).

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.