Gla­mour, pop & fun

Le RC Cannes a dé­bu­té, hier, le shoo­ting pho­tos de son tra­di­tion­nel ca­len­drier. Un mo­ment unique dans la sai­son du club de vol­ley azu­réen, pour des cli­chés sexy mais tou­jours aus­si classes

Monaco-Matin - - Magazine - CH­RIS­TO­PHER ROUX

L’ano­ny­mat d’un quar­tier ré­si­den­tiel. Pour mettre en lu­mière ses filles, par son illustre et non moins sexy ca­len­drier, le RC Cannes a op­té pour une vil­la de Ca­gnes­sur-Mer. Et hier, les pre­miers flashs ont cré­pi­té sous l’im­pul­sion de Jean-Fran­çois Ro­me­ro, pho­to­graphe char­gé de fi­ger les mi­nois des joueuses de Laurent Tillie. Le nou­veau coach, qui dé­couvre cette sai­son le vol­ley fé­mi­nin après ses ex­pé­riences chez les gar­çons, est ap­pa­ru dé­ten­du. « Que je pose ? Vous ri­go­lez non. Heu­reu­se­ment que le ca­len­drier se réa­lise sans moi. La li­mite de ce genre d’exer­cice, c’est quand c’est mal fait, ri­di­cule. À Cannes, ce n’est pas le cas. Il y a de l’ori­gi­na­li­té, du gla­mour et ça met en va­leur le sport fé­mi­nin. Les ar­bitres et les of­fi­ciels qui viennent chez nous veulent tous leur ca­len­drier. » Comme ses ouailles, le tech­ni­cien azu­réen a pris connais­sance hier des thèmes du cru  : pop & fun. Tan­ja Gr­bic, la nou­velle pas­seuse du RCC a été l’une des pre­mières à pas­ser de­vant l’ob­jec­tif, non sans ap­pré­hen­sion. « J’ai vu le ca­len­drier des an­nées pré­cé­dentes. Les filles y étaient très jo­lies. J’avais dé­jà fait des pho­tos pour un ma­ga­zine en Ser­bie mais j’étais quand même un peu stres­sée, no­tam­ment par vous, les jour­na­listes (rires). On ne se pré­pare pas vrai­ment à ap­pa­raître en string et seins nus. C’est ce qui était le plus dur. » Toutes les filles ont bé­né­fi­cié des conseils avi­sés de Vic­to­ria Rav­va. L’ex­ca­pi­taine s’est re­ti­ré des ter­rains en  mais elle reste om­ni­pré­sente pour son club. Te­nues, sou­rires, pos­tures, la jo­lie blonde ne laisse rien au ha­sard. « C’est notre ma­nière de communiquer, même si on se fait pas mal cham­brer. Ce n’est peut-être pas la meilleure mais c’est notre e ca­len­drier et il est cré­di­bi­li­sé par nos ré­sul­tats. Il conti­nue de faire le buzz ! » Les 1 500 ca­len­driers en vente dé­but no­vembre, au prix de 15 eu­ros, sont à ache­ter sur le site In­ter­net­du­club,auPa­lais­desVic­toi­re­set­dans­les­cen­tres­com­mer­ciauxLe­clerc­du­dé­par­te­ment.

Pho­tos : Sé­bas­tien BOTELLA

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.