Huit jours avec sur­sis pour avoir consom­mé sans payer

Monaco-Matin - - Monaco - J.-M. F.

Consom­mer sans payer ! Com­bien de res­tau­rants et hô­tels ont été confron­tés à ces clients ré­cal­ci­trants ? Au mo­ment de ré­gler la note, ils filent à l’an­glaise… À son tour, « Le Flash­man » a es­suyé pa­reils dé­boires le 23 jan­vier der­nier. Trois co­pains se sont at­ta­blés dans cet éta­blis­se­ment de l’ave­nue Princesse-Alice. Quand ar­rive l’ad­di­tion, 78 eu­ros de bois­sons, un com­por­te­ment bi­zarre suit : ils se lèvent tous en­semble et partent en cou­rant… Le ser­veur ré­agit tout aus­si ra­pi­de­ment. Il les pour­suit et par­vient à rat­tra­per un des clients in­dé­li­cats. C’est un Sé­né­ga­lais de vingt et un ans, sans em­ploi et ré­si­dant à Men­ton. En même temps qu’il sort sa carte bleue pour s’ac­quit­ter de la dette, il pro­fite d’un mo­ment d’in­at­ten­tion de l’em­ployé pour fuir à nou­veau, lais­sant la carte ban­caire dans les mains du gar­çon de salle. Cette fois les po­li­ciers sont aler­tés et ils ar­rivent tout de même à coin­cer l’in­di­vi­du aux « Al­lées Lu­mières ». Quand les agents l’in­ter­rogent, il s’étonne d’être sus­pec­té, car il avait été in­vi­té par un de ses co­pains. À la fin de l’évo­ca­tion du dos­sier, le pré­sident Jé­rôme Fou­ge­ras La­ver­gnolle a ra­jou­té : «Si le pré­ve­nu est ab­sent à la barre, il s’était en­ga­gé à rem­bour­ser en to­ta­li­té le res­tau­rant. Mais à ce jour, au­cun rè­gle­ment de la note a été ef­fec­tué. Cet homme n’a ja­mais été condam­né.» Pas pour long­temps : le pre­mier sub­sti­tut Oli­vier Zam­phi­roff re­quiert un mois ferme pour cette in­frac­tion de gri­vè­le­rie. Mais le tri­bu­nal s’en tien­dra à une peine par dé­faut de huit jours d’em­pri­son­ne­ment avec sur­sis.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.