Jean Teu­lé, bouf­fée d’air

L’au­teur était cette an­née co-pré­sident du fes­ti­val de Mouans-Sar­toux. Il y pré­sen­tait «Comme une res­pi­ra­tion», re­cueil de (bonnes) nou­velles

Monaco-Matin - - Festival Du Livre De Mouans-sartoux - AU­RORE MALVAL amal­val@ni­ce­ma­tin.fr

Il dé­plie sa grande sil­houette, se fraye un pas­sage hors de la halle aux au­teurs. Il ins­pire une bouf­fée d’air frais, puis al­lume une ci­ga­rette. Hier, au sa­lon du livre de Mouans-Sar­toux, Jean Teu­lé fait une pause entre deux dé­di­caces. Écri­vain touche-à-tout, ar­tiste mul­ti­cartes qui des­sine lors­qu’il signe, il a ses fi­dèles, les bras char­gés d’ou­vrages ; l’au­teur est pro­li­fique. Son der­nier, le re­cueil de nou­velles Comme une res­pi­ra­tion (Jul­liard) en est une au sens propre. Pour le lec­teur et l’au­teur. «Il y a suf­fi­sam­ment d’hor­reurs en ce mo­ment – et à Nice, on est au cou­rant –, j’en avais marre de ra­con­ter des his­toires un peu hor­ribles. J’avais en­vie de res­pi­rer, d’écrire quelque chose comme une res­pi­ra­tion», confie-t-il.

Per­sonnes or­di­nai­re­ment ex­tra­or­di­naires

Ré­sul­tat : 40 nou­velles, toutes des « his­toires vraies ». Re­cueillies «un peu par­tout en France, dans des en­droits comme ici, des fes­ti­vals, des li­brai­ries». Jean Teu­lé se mime der­rière sa table de dé­di­cace, son re­gard bleu, doux et ai­gu : « J’ai de­man­dé à des gens: “Est-ce qu’il vous est ar­ri­vé dans la vie de vivre une si­tua­tion dif­fi­cile, dans n’im­porte quel do­maine, mais où, à la fin, wow, vous avez res­pi­ré… ?” » Le tra­vail est presque jour­na­lis­tique, re­cueil de pa­roles d’hommes et femmes or­di­nai­re­ment ex­tra­or­di­naires. Pour l’au­teur, le sen­ti­ment ré­con­for­tant «d’al­ler du cô­té des belles choses ». Les nou­velles mettent aus­si en scène « des en­fants, des per­sonnes âgées, des ani­maux. Même des plantes!» Le plus beau com­pli­ment qu’il ait re­çu ? Jean Teu­lé n’hé­site pas : «Ce sont ceux qui me disent que le livre leur fait du bien, qu’il mé­rite son titre. Parce que ça sou­lage un peu de l’ac­tua­li­té, et que ça fait croire dans le genre hu­main. Comment, avec leur cou­rage, leur drô­le­rie, les gens se sortent de si­tua­tions em­bar­ras­santes.»

(Pho­to DR)

Jean Teu­lé a par­cou­ru la France en quête d’anec­dotes, com­pi­lées dans son der­nier ou­vrage.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.