Une tête de san­glier de­vant une mos­quée à Nice

Monaco-Matin - - Côte D’azur - V. B. vbel­lan­ger@ni­ce­ma­tin.fr

Mi­chel Caux, 51 ans, condam­né dans une af­faire de drogue, la se­maine der­nière, par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Nice, tient à pré­ci­ser qu’il n’est pas mê­lé au com­merce de co­caïne de son ne­veu, con­trai­re­ment à l’avis du par­quet. Son ne­veu, qui com­pa­rais­sait dé­te­nu, a été condam­né à deux ans de pri­son dont un avec sur­sis et deux ans de mise à l’épreuve.. Mi­chel Caux, lui, a été condam­né à six mois de pri­son, une peine amé­na­geable, « pour trans­port, ac­qui­si­tion dé­ten­tion. » « J’ai été condam­né pour la dé­ten­tion de 16 g de ha­chisch dé­cou­verts chez moi », af­firme le pré­ve­nu qui ex­plique en faire un usage thé­ra­peu­tique. En rai­son d’une ma­la­die du foie, le can­na­bis l’ai­de­rait à re­trou­ver de l’ap­pé­tit. A no­ter que le tri­bu­nal a re­laxé l’en­semble des pré­ve­nus pour as­so­cia­tion de mal­fai­teurs. Un nou­vel acte de mal­veillance a ci­blé la mos­quée En Nour à Nice, dans la nuit de lun­di à mardi. Un ou plu­sieurs in­con­nus ont dé­po­sé une tête de san­glier de­vant le lieu de culte. Des po­li­ciers de la Sû­re­té dé­par­te­men­tale ont été char­gés de l’en­quête. Dans un tweet, Gilles Cla­vreul, dé­lé­gué in­ter­mi­nis­té­riel à la lutte contre le ra­cisme et l’an­ti­sé­mi­tisme, a ex­pri­mé sa so­li­da­ri­té « en­vers nos com­pa­triotes mu­sul­mans de Nice, vi­sés par la bê­tise et la lâ­che­té ». Est-ce un ha­sard ? Au­jourd’hui même, le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel rend son ju­ge­ment concer­nant deux Ni­çois qui avaient aban­don­né, en juin, au même en­droit, le ca­davre d’un san­glier. Leur geste avait conster­né la com­mu­nau­té mu­sul­mane, peu avant l’ou­ver­ture d’une mos­quée très contro­ver­sée, ob­jet d’un conten­tieux entre la Ville et la pré­fec­ture. Le par­quet a re­quis contre eux un tra­vail d’in­té­rêt gé­né­ral. Les avo­cats de la dé­fense, Mes Mar­chio et Min­de­guia, avaient sou­le­vé un pro­blème de qua­li­fi­ca­tion ju­ri­dique, leurs clients étant pour­sui­vis pour le dé­lit de vio­lence en rai­son de l’ap­par­te­nance re­li­gieuse. La dé­fense es­time qu’il s’agit plu­tôt de pro­vo­ca­tion non pu­blique à la haine, pas­sible d’une simple contra­ven­tion. Un homme de 38 ans est dé­cé­dé hier, vers 9 heures, sur l’ave­nue de la Li­ber­té, à Golfe-Juan, à la suite d’un ac­ci­dent de la cir­cu­la­tion. Le choc fron­tal im­pli­quant la voi­ture de la victime et un ca­mion benne a eu lieu au ni­veau de la plage de la Mi­ran­dole. Sans que l’on en connaisse pour l’ins­tant les cir­cons­tances, la voi­ture, qui cir­cu­lait en di­rec­tion de Golfe-Juan, a per­cu­té le ca­mion rou­lant en sens in­verse. Cho­qués, les trois agents de la com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion de So­phia An­ti­po­lis qui se trou­vaient à bord du ca­mion, ont été pris en charge par les sa­peurs­pom­piers.

(Photo X.De­marte/Sdis)

L’homme de  ans est dé­cé­dé hier après que sa voi­ture ait per­cu­té de plein fouet un ca­mion-benne.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.