Trois ans de pri­son ferme pour un monte-en-l’air rou­main

Monaco-Matin - - Monaco - JEAN-MA­RIE FIORUCCI

Quel acro­bate de la fauche ! Ce res­sor­tis­sant rou­main de vingt-cinq ans a pris des risques en es­ca­la­dant, entre fé­vrier 2015 et jan­vier 2016, les fa­çades de sept im­meubles cos­sus si­tués dans la zone du bou­le­vard des Mou­lins, à Mon­teCar­lo. Ab­sent à l’au­dience, le monte-en-l’air a été condam­né par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel à une lourde peine par dé­faut : trois ans d’em­pri­son­ne­ment ferme et man­dat d’ar­rêt. L’es­ti­ma­tion glo­bale du pré­ju­dice se si­tue entre 87 000 et 100 000 eu­ros. Mais sans fac­tures, au­cune de­mande ne peut abou­tir. Une seule vic­time réus­si­ra à ob­te­nir un ver­se­ment de 2 000 eu­ros. Au cours de ces fruc­tueuses « vi­sites » en Prin­ci­pau­té, le cam­brio­leur s’est consti­tué un sa­cré bu­tin : bi­joux, ta­bleaux, montres, té­lé­phones por­tables, man­teaux de four­rure, etc. Pour pé­né­trer dans les lo­caux, il casse vitres et portes, afin d’em­por­ter toutes va­leurs mar­chandes dont il peut dis­po­ser. Tou­te­fois, il a mis un terme à son par­cours de « cas­ca­deur » et il a fui le ter­ri­toire mo­né­gasque le jour où il s’est fait sur­prendre par l’oc­cu­pant d’un ap­par­te­ment. « Dès lors, re­late le pré­sident Flo­res­tan Bel­lin­zo­na, entre des­crip­tion, pro­fil ADN et em­preintes de se­melles, les en­quê­teurs ont en­ta­mé de longues et pa­tientes re­cherches afin de dres­ser un por­trait-ro­bot du mal­fai­teur et sa res­pon­sa­bi­li­té. »

Connu à tra­vers l’Eu­rope

De leur cô­té, la ma­jo­ri­té des par­ties ci­viles aban­donnent leurs de­mandes de dé­dom­ma­ge­ment étant dans l’im­pos­si­bi­li­té de pro­duire des jus­ti­fi­ca­tifs. Sans perdre es­poir de re­trou­ver ra­pi­de­ment le ma­lan­drin de­vant cette même ju­ri­dic­tion… « En son temps, cette vague de cam­brio­lages avait trau­ma­ti­sé les ré­si­dents du quar­tier, rap­pelle le pro­cu­reur Alexia Brian­ti. Nom­breux sont ceux qui crai­gnaient de re­joindre leur do­mi­cile et de se re­trou­ver nez à nez avec l’in­trus ou bien toutes leurs af­faires sens des­sus des­sous. Le pré­ve­nu s’est sur­tout in­té­res­sé aux étages éle­vés avec une in­croyable dex­té­ri­té. C’est un vé­ri­table pro­fes­sion­nel qui a dis­pa­ru. Mais il est connu d’In­ter­pol pour ses dé­pré­da­tions com­mises à tra­vers l’Eu­rope. La peine doit être forte: trois ans ferme et man­dat d’ar­rêt.» Le tri­bu­nal ac­quies­ce­ra et sui­vra les ré­qui­si­tions du mi­nis­tère pu­blic.

(Archives Pho­to Mi­chaël Ale­si)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.