Trop fort, Sa­gan

Vé­ri­table guer­rier du pe­lo­ton, le fa­cé­tieux Slo­vaque a conser­vé le maillot ar­cen-ciel à l’is­sue d’une course qui a pris tour­nure... à 177 ki­lo­mètres de l’ar­ri­vée

Monaco-Matin - - Sports -

En­core lui! Hier, à Do­ha, Pe­ter Sa­gan, l’un des cou­reurs les plus po­pu­laires du pe­lo­ton, est res­té sur le toit du monde en de­van­çant de plus d’une roue au sprint le Bri­tan­nique Mark Ca­ven­dish. Onze ans après son titre à Ma­drid, le Belge de 36 ans Tom Boo­nen a pris la troi­sième place. Fait ra­ris­sime, le po­dium qa­ta­ri réunit trois cou­reurs dé­jà sa­crés avant ces pre­miers Mondiaux de cy­clisme or­ga­ni­sés au MoyenO­rient, sous une cha­leur éprou­vante.

Bor­dure belge

Dans cette course qui s’est ap­pa­ren­tée à une clas­sique flan­drienne... par 36 de­grés de tem­pé­ra­ture, la Bel­gique a te­nu pa­role. « Tout le monde s’at­tend à ce qu’on fasse une bor­dure, et on va la faire », avait lan­cé Boo­nen. Pro­messe te­nue. Les cou­reurs belges, maîtres à cou­rir dans le vent, ont por­té l’al­lure à près de 70 km/h à l’ap­proche du chan­ge­ment de cap, tout au nord du Qa­tar. Six d’entre eux ont fait écla­ter le pe­lo­ton et des can­di­dats au titre (Ga­vi­ria, Dé­mare) ont ain­si per­du toute chance après moins de 80 ki­lo­mètres de course. Même le deuxième groupe (Grei­pel, Kit­tel, Bou­han­ni, Groe­ne­we­gen), le plus sou­vent me­né par l’Al­le­magne, a fi­ni par ab­di­quer mal­gré les ef­forts déses­pé­rés de l’Al­le­mand John De­gel­kolb, mal­chan­ceux au pos­sible. Une cre­vai­son, sur­ve­nue alors qu’il était à l’avant, l’avait re­je­té à l’ar­rière et pré­ma­tu­ré­ment condam­né. Sa­gan et Ca­ven­dish sont eux res­tés tran­quille­ment « au chaud » dans le groupe de tête qui s’est pré­sen­té à 26 cou­reurs pour le der­nier tour de cir­cuit (15,2 km) sur l’île ar­ti­fi­cielle The Pearl. Sous la conduite des cou­reurs belges, sui­vis de près par les Ita­liens, re­pré­sen­tés par quatre élé­ments. Seul, le Néer­lan­dais Tom Lee­zer a ten­té d’an­ti­ci­per le sprint aux 2300 mètres. Il a été re­pris dans les 500 der­niers mètres et Sa­gan, dans le sillage de l’Ita­lien Gia­co­mo Niz­zo­lo, a at­ten­du pour pro­duire son ef­fort et s’im­po­ser très net­te­ment.

Dé­route fran­çaise

« Je pou­vais ga­gner mais j’ai com­mis une er­reur tac­tique dans le sprint. Je m’en sou­vien­drai long­temps ! » , a re­gret­té Ca­ven­dish, sa­cré en 2011. « Quand j’ai vu que le vent souf­flait de face sur la ligne d’ar­ri­vée, j’ai dé­ci­dé de sprin­ter de l’ar­rière. C’était un risque. J’ai eu la chance que Niz­zo­lo ne me ferme pas la porte », s’est fé­li­ci­té Sa­gan, sixième cou­reur dans l’his­toire à gar­der son titre après les Belges Georges Ronsse, Rik Van Steen­ber­gen et Rik Van Looy, les Ita­liens Gian­ni Bu­gno et Pao­lo Bet­ti­ni. Ces Mondiaux ont tour­né à la dé­route pour plu­sieurs na­tions fortes du cy­clisme. Par­mi les­quelles, l’Es­pagne, au­cune mé­daille du­rant la se­maine, et la France, dont les deux chefs de file, Na­cer Bou­han­ni et Ar­naud Dé­mare, n’ont pu prendre place dans la pre­mière bor­dure. Comme tant d’autres.

Le clas­se­ment 1. Pe­ter Sa­gan (SVQ), les 257 km en 5h40’43’’ ; 2. Mark Ca­ven­dish (GB) mt ; 3. Tom Boo­nen (BEL) mt ; 4. Mi­chael Mat­thews (AUS) mt ; 5. Gia­co­mo Niz­zo­lo (ITA) mt ; 6. Ed­vald Boas­son Ha­gen (NOR) mt ; 7. Alexan­der Kris­toff (NOR) mt ; 8.WilliamBon­net(FRA)mt;9.Ni­kiTerps­tra (PB)mt;10.GregVanA­ver­maet(BEL)mt...

(Pho­to AFP)

Pe­ter Sa­gan : nou­velle dé­mons­tra­tion ma­gis­trale, deuxième titre mon­dial.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.