Il ébouillante son co­dé­te­nu :  ans de pri­son ferme

Monaco-Matin - - Côte D’azur - A. H.

«Quand vous n’êtes pas en pri­son, vous avez une oc­cu­pa­tion?», de­mande Alexandre Ju­lien, pré­sident du tri­bu­nal de Grasse, hier, juste après avoir égre­né le long ca­sier ju­di­ciaire du prévenu. En face, So­fiane Zer­roug, étu­diant grin­ga­let de 19 ans, ne nie rien des faits qui lui sont re­pro­chés.Oui,le­jeu­ne­hom­me­pla­céen­dé­ten­tion pro­vi­soire à la mai­son d’ar­rêt de Grasse de­puis le 16 juillet der­nier pour apo­lo­gie du ter­ro­risme, a griè­ve­ment ébouillan­té le 1er août son co­dé­te­nu, en­traî­nant une in­ca­pa­ci­té tem­po­raire to­tale de 21 jours. Un acte digne de «la bar­ba­rie des temps bien an­ciens», ajoute Me Luc Gi­rard, avo­cat de la vic­time. Oui, le prévenu a en­core as­sé­né trois jours plus tard, un coup-de-poing au vi­sage d’un sur­veillant, avant d’en bles­ser un autre qui ten­tait de le­maî­tri­ser. «Des sur­veillants qui ren­traient à peine de congés ma­la­die», pré­cise leur avo­cate, Me Au­drey Mas­sei. «Je me rends compte de la gra­vi­té des faits, as­sure le prévenu. Mais [mon co­dé­te­nu] ten­tait de m’ex­tor­quer, il vou­lait que je fasse ren­trer du shit au par­loir pour lui, il m’a me­na­cé…» L’avo­cate du prévenu, Me Em­ma­nuelle Bou­kob­za-Ga­glio,évo­quedes «pres­sions». «Son co­dé­te­nu li­sait son cour­rier, fouillait dans ses af­faires. Ils avaient des pré­cé­dents à la Frayère où ils étaient dé­jà voi­sins. Il connais­sait son en­tou­rage. So­fiane, au pied du mur, s’est dit qu’il de­vait frap­per un grand coup pour que les autres le laissent tran­quille [...] Il fait des études, il n’a pas le pro­fil d’un dé­lin­quant de base…» Des ar­gu­ments qui n’in­fluen­ce­ront pas le pré­sident du tri­bu­nal qui suit les ré­qui­si­tions du pro­cu­reur de la Ré­pu­blique, Par­vine De­ri­ve­ry. Condam­né à 4 ans d’em­pri­son­ne­ment, So­fiane Zer­roug re­tourne der­rière les bar­reaux de la mai­son d’ar­rêt de Luynes (Bouches-du-Rhône) où il a été trans­fé­ré le 25 août. Un ju­ge­ment as­sor­ti de dom­mages et in­té­rêts de plu­sieurs mil­liers d’eu­ros à ver­ser aux vic­times.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.