Con­trats­pu­blic­pri­vé: les­liai­sons­dan­ge­reuses

Ma­ga­zine-Dans Cash In­ves­ti­ga­tion, Élise Lu­cet s’in­té­resse de près aux par­te­na­riats entre nos ins­ti­tu­tions et le sec­teur pri­vé

Monaco-Matin - - Détente - PROPOS RE­CUEILLIS PAR PA­TRICK CABANNES

On aime ou on n’aime pas­le­style Ca­shIn­ves­ti­ga­tion,mais­le­ma­ga­zi­ned’in­for­ma­tion­deF­rance2 in­car­né par Élise Lu­cet a du suc­cès au­près des té­lé­spec­ta­teurs. Très concer­nés par ses su­jets, ceux-ci de­vraient en­core être au ren­dez-vous ce soir­pour­sui­vre­les­ré­vé­la­tions de Mar­chés­pu­blics:le­grand­dé­ra­page.

Que va­t­on dé­cou­vrir dans Cash In­ves­ti­ga­tion dif­fu­sé ce soir?

Nous nous in­té­res­sons aux par­te­na­riats pas­sés entre le pu­blic et le pri­vé, qui connaissent une vé­ri­table in­fla­tion. Elle est due au fait que les col­lec­ti­vi­tés lo­cales, no­tam­ment, ont de moins en moins d’ar­gent en rai­son de la baisse des do­ta­tions de l’État pour me­ner des pro­jets, quels qu’ils soient. C’est le cas pour la construc­tion d’un pa­lais de jus­tice, d’une salle de sport ou autre. Elles font donc ap­pel au pri­vé. Il nous a sem­blé que ces ma­riages étaient as­sez dan­ge­reux.

Pour­quoi ?

Ce sont des contrats qui portent sur vingt­cinq ans et plus. Les dé­ci­sions sont prises par des gens qui n’en sont plus comp­tables dans les man­dats sui­vants… Elles créent de l’en­det­te­ment pour les gé­né­ra­tions fu­tures. D’autre part, qui nous dit que le pri­vé n’en pro­fite pas pour vendre des pro­jets qui sont beau­coup plus chers ?

Un exemple ?

Une de nos en­quêtes porte sur le grand stade de Nice, vou­lu par le maire de l’époque, Ch­ris­tian Es­tro­si, et construit en par­te­na­riat avec Vin­ci. Il a ser­vi pour l’Eu­ro 2016, mais, au­jourd’hui, il semble sur­di­men­sion­né. La mai­rie n’at­elle pas eu les yeux plus gros que le ventre ?

Ch­ris­tian Es­tro­si s’en ex­plique­t­il ?

Après onze mois de re­fus, il a fi­na­le­ment ac­cep­té de ré­pondre à nos ques­tions. Il est en pla­teau et l’échange est as­sez vi­ru­lent.

Vous avez éga­le­ment en­quê­té sur le sys­tème in­for­ma­tique du mi­nis­tère de la Dé­fense…

Ef­fec­ti­ve­ment. Et le mi­nistre de la Dé­fense, Jean­Yves Le Drian, mal­gré de nom­breuses sol­li­ci­ta­tions, re­fuse de ré­pondre à nos ques­tions sur le marché conclu entre l’ar­mée et Mi­cro­soft. Il est plus ba­vard lors­qu’il s’agit de com­mu­ni­quer sur un contrat de vente d’avions…

Comme à votre ha­bi­tude, vous l’avez sui­vi ?

Nous avons même ten­té une in­ter­view par Skype, pro­prié­té de Mi­cro­soft ! Vous ver­rez aus­si dans le reportage que nous avons lan­cé une « alerte, mi­nistre en fuite… »

Cash In­ves­ti­ga­tion à 20 h 55 sur France 2

Élise Lu­cet : «Une de nos en­quêtes porte sur le grand stade de Nice. Il a ser­vi pour l’Eu­ro 2016, mais, au­jourd’hui, il semble sur­di­men­sion­né ».

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.