Les ab­sents ont eu tort

Après vingt-sept ans d’abs­ti­nence eu­ro­péenne, l’ASM Bas­ket a réa­li­sé un re­tour ga­gnant dans une salle mal­heu­reu­se­ment à moi­tié vide. Les 1378 spec­ta­teurs ont vé­cu une grande soi­rée de bas­ket

Monaco-Matin - - L’info Du Jour - AR­NAULT CO­HEN aco­hen@mo­na­co­ma­tin.mc

C’est long, très long, deux mi­nutes et dix se­condes. Le temps qu’il a fal­lu à la Ro­ca Team pour mar­quer son pre­mier pa­nier. En cla­quant ce pa­nier à trois points, Zack Wright a sou­la­gé le pu­blic qui, comme le veut la tra­di­tion de la salle Gas­ton-Mé­de­cin, ap­plau­dis­sait de­puis le coup d’en­voi et de­vait te­nir ain­si jus­qu’au pre­mier pa­nier. Qui a donc mis deux mi­nutes et dix se­condes à ve­nir.

La concur­rence du foot

Ces longs ap­plau­dis­se­ments ont fait ou­blier, au moins pen­dant deux mi­nutes dix, que la salle était à moi­tié vide, hier soir. Eton­nant quand on sait que l’ASM Bas­ket cé­lé­brait son re­tour sur la scène eu­ro­péenne, après vingt-sept an­nées d’abs­ti­nence, en ac­cueillant les Sky­li­ners de Franc­fort. Il faut dire que leurs co­pains du foot jouaient en même temps à Mos­cou en Ligue des Cham­pions. Il faut dire aus­si que le match de bas­ket était re­trans­mis sur Ca­nal + Sport. Cer­tains ont peut-être pré­fé­ré la té­lé à la salle Gas­ton-Mé­de­cin. Il faut dire, aus­si, qu’après un match de ga­la face à Hyères-Tou­lon deux jours plus tôt, il était dif­fi­cile de ra­meu­ter les foules de sup­por­ters une se­conde fois. Il faut sa­voir, en­fin, que les fans de bal­lon orange sont plus ac­cros à la Pro A qu’aux coupes d’Eu­rope. Pa­role d’un jour­na­liste spor­tif spé­cia­li­sé dans le bas­ket. Il se re­con­naî­tra. Du point de vue du jour­na­liste non spé­cia­liste, ces tri­bunes clair­se­mées sont re­gret­tables, tant le re­tour sur la scène eu­ro­péenne mé­ri­tait d’être sa­luée. «La Cham­pions League com­meeence ce souaaaar !!!! » a hur­lé au mi­cro Ferxel Four­gon, l’ani­ma­teur des soi­rées de bas­ket mo­né­gasques, presque avec l’ac­cent amé­ri­cain du consul­tant George Ed­die, qui ter­mi­nait son pla­teau pour Ca­nal +.

Tour­nage de TV à la mi-temps

Comme tou­jours, les ab­sents ont eu tort. La qua­li­té de jeu of­ferte par les Mo­né­gasques était re­mar­quable. Alors que les spé­cia­listes mi­saient sur un match ser­ré, la Ro­ca Team, qui écrase tout le monde sur son pas­sage de­puis le dé­but de la sai­son, n’a fait qu’une bou­chée des Al­le­mands. Mo­na­co me­nait de dix points à la mi-temps et de dix-huit à la fin du match (65-47). Les ab­sents ont eu tort, aus­si, car ils ont man­qué tout ce qui fait le charme de la salle Gas­ton-Mé­de­cin un soir de match: les vi­re­vol­tantes Ro­ca Girls, l’in­com­pa­rable ani­ma­teur, le ta­len­tueux DJ, l’am­biance élec­trique d’un match de très haut ni­veau. Les ab­sents ne fe­ront pas non plus par­tie du do­cu­men­taire de 52 mi­nutes de TV5 Monde, qui s’in­ti­tu­le­ra «Mo­na­co Con­fi­den­tial». Des images ont été tour­nées hier à la mi-temps sur le par­quet, avec une jo­lie pres­ta­tion de mu­si­ciens et chan­teurs de l’Aca­dé­mie Rai­nier-III. Les 1 378 spec­ta­teurs pré­sents ont bien fait de ve­nir.

Ci-des­sus: les vi­re­vol­tantes Ro­ca Girls. Ci-contre: les chan­teurs et dan­seurs de l’Aca­dé­mie de mu­sique Rai­nierIII à la mi-temps.

(Pho­tos Sé­bas­tien Bo­tel­la)

Les  spec­ta­teurs pré­sents hier soir salle Gas­ton-Mé­de­cin ont vi­bré pour le re­tour de l’ASM Bas­ket sur la scène eu­ro­péenne.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.