La mo­bi­li­sa­tion des po­li­ciers en co­lère prend de l’am­pleur

Face à une fronde qui s’étend, le gou­ver­ne­ment a ap­pe­lé, hier, les po­li­ciers à « conti­nuer le dia­logue » et con­dam­né l’ « uti­li­sa­tion politique » du mou­ve­ment

Monaco-Matin - - France -

ÀPa­ris et à Lyon no­tam­ment, de nou­veaux ras­sem­ble­ments étaient pré­vus, hier soir, tan­dis qu’à Tarbes, une cin­quan­taine de po­li­ciers se sont ras­sem­blés en fin de jour­née dans la cour du com­mis­sa­riat de la pré­fec­ture des Hautes-Py­ré­nées. La nuit pré­cé­dente, plu­sieurs cen­taines de po­li­ciers de la ré­gion pa­ri­sienne avaient bra­vé leur­de­voir de ré­serve pour dé­fi­ler sur les Champs-Ély­sées, après s’être réunis place de la Ré­pu­blique. En ci­vil, ils ont re­mon­té l’ave­nue, puis en­ton­né La Mar­seillaise au pied de l’Arc de Triomphe.

Concer­ta­tion dans les dé­par­te­ments

Ap­pa­rue dans l’Es­sonne, où quatre agents ont été at­ta­qués au cock­tail Mo­lo­tov le 8 oc­tobre à Vi­ry-Châ­tillon, cette co­lère fait ta­ched’huile Hier soir, face au pa­lais de jus­tice de Nice, lieu hau­te­ment sym­bo­lique, plu­sieurs cen­taines de po­li­ciers se sont ras­sem­blées pour ex­pri­mer leur ras-le-bol.

de­puis lun­di. Des ras­sem­ble­ments se sont no­tam­ment te­nus mer­cre­di à Tou­louse, Bor­deaux, Nan­cy, Tou­lon, Nice et Mar­seille. De­puis Franc­fort où il était en dé­pla­ce­ment, le Pre­mier

mi­nistre Ma­nuel Valls a ex­hor­té les po­li­ciers à « conti­nuer le dia­logue » en­ta­mé avec le gou­ver­ne­ment. La veille, le mi­nistre de l’In­té­rieur Ber­nard Ca­ze­neuve avait pro­mis aux syn­di­cats

po­li­ciers, eux-mêmes dé­pas­sés par leur base, qu’une concer­ta­tion se­rait lan­cée dès lun­di dans les dé­par­te­ments, ve­nant com­plé­ter un plan « de sé­cu­ri­té pu­blique » pré­vu en no­vembre. Le mi- nis­trede la Jus­tice Jean-Jacques Ur­voas a, lui, pro­mis « la plus grande fer­me­té » en­vers ceux qui s’en­prennent aux fonc­tion­naires de po­lice.

Ils veulent être re­çus par le Pré­sident

Cette in­ter­ven­tio­naé­té vi­ve­ment cri­ti­quée par le syn­di­cat de la Ma­gis­tra­ture (gauche), qui a es­ti­mé, hier, que le garde des Sceaux se com­porte en « mi­nistre de la po­lice » en re­pre­nant à son compte le dis­cours « sim­pliste » de po­li­ciers sur « le pré­ten­du laxisme de la jus­tice » . Les syn­di­cats po­li­ciers ré­clament dé­sor­mais d’être re­çus par Fran­çois Hol­lande. Et de­mandent la ré­vi­sion des règles de la lé­gi­time dé­fen­seet le re­tour des­peines plan­chers pour les agres­seurs de po­li­ciers et gen­darmes, créées par la droite et sup­pri­mées par la gauche.

(DR)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.