Re­pères

Monaco-Matin - - France -

■  : créa­tion du centre d’hé­ber­ge­ment et d’ac­cueil d’ur­gence hu­ma­ni­taire de San­gatte, li­mi­trophe de Ca­lais. Pré­vu pour ac­cueillir quelques cen­taines de ré­fu­giés ko­so­vars, il hé­ber­ge­ra jus­qu’à1800 per­sonnes.

■  : fer­me­ture du centre de San­gatte. En trois ans, 70000 mi­grants y ont tran­si­té. Ap­pa­ri­tion de squats et bi­don­villes comp­tant jus­qu’à 900 per­sonnes au­tour du­port de Ca­lais: c’est le­dé­but de la « Jungle » in­for­melle.

■  : pre­mier dé­man­tè­le­ment de la « Jungle ».

■  : après une forte baisse, le­nombre de mi­grants ex­plo­sea­vec l’in­sta­bi­li­té crois­sante au Proche-Orient. En mai et juin, nou­veau dé­man­tè­le­ment, les camps comptent alors en­vi­ron1600 per­sonnes. Dans la fou­lée, an­nonce de la créa­tion d’un centre d’ac­cueil de 1500 places: l’ac­tuelle « Jungle ».

■  : le centre est très vite sa­tu­ré, avec 3000 mi­grants en juin, près de 6000 en oc­tobre.

■  : en fé­vrier-mars, nou­veau dé­man­tè­le­ment par­tiel. De 4500 en juin, le nombre de mi­grants grimpe à entre 8000 et 10000 en août, se­lon les as­so­cia­tions; 6400 se­lon la­pré­fec­ture.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.