FEDERALE  ( JOUR­NÉE) Le Stade Ni­çois tom­be­de­haut

Monaco-Matin - - Sports - SYL­VAIN MUSTAPIC

e Le ciel est tom­bé sur la tête des Ni­çois, hier aux Ar­bo­ras. Face à la lan­terne rouge du cham­pion­nat, on s’at­ten­dait à voir le Stade Ni­çois re­par­tir avec le point de bo­nus, mais on ne l’ima­gi­nait pas dé­fen­sif. Car mal­gré une large pos­ses­sion et une do­mi­na­tion ter­ri­to­riale, les Ni­çois ont payé cash leur manque d’ef­fi­ca­ci­té, tant à la main qu’au pied (8 points lais­sés en cours de route). Et quand Nice pas­sait en­fin de­vant (18-16, 69’), l’ar­bitre re­fu­sait un es­sai va­lable à Charles Kan­dé, avant d’of­frir une pé­na­li­té plein axe aux vi­si­teurs. Le pied chaud, Del­li­car­di­ni of­frait une vic­toire in­es­pé­rée aux Mon­ti­liens (18-19) qui ne sont ren­trés qu’une fois dans les 22 mètres des rouge et noir et ont bé­né­fi­cié à plu­sieurs re­prises d’un ar­bi­trage per­mis­sif de M.Sep­pa, qui of­fi­ciait dé­jà lors de la dé­faite du Stade Ni­çois au CARF. « Si on joue ce match 100 fois, on le gagne 99 fois. On passe la deuxième mi­temps dans leur camp, et on n’a pas une pé­na­li­té. C’est frus­trant » , dé­plo­rait le 2e ligne An­toine Derrs­troff. « On laisse trop de points au pied, on n’a pas su concré­ti­ser nos ac­tions. Et quand on le pou­vait, l’ar­bitre sif­flait contre nous. On à l’im­pres­sion que les ar­bitres sont là pour nous em­mer­der. Même en re­mon­tant 50 mètres, on fi­nis­sait par être pé­na­li­sés » , pes­tait le coach ni­çois, Da­vid Bol­gahs­vi­li. Coup d’ar­rêt pour les Ni­çois dans la course aux playoffs.

(Pho­to Cy­ril Do­der­gny)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.