ACannes, le tou­risme ré­sis­te­mal­gré tout

Monaco-Matin - - Côte D’azur - JÉRÉMY COLLADO jcol­la­do@ni­ce­ma­tin.fr

« Le tou­risme d’af­faires reste notre sau­veur! » Mi­chel Che­vil­lon, pré­sident du syn­di­cat des hô­te­liers can­nois, reste op­ti­miste mal­gré les cir­cons­tances. On peut même dire qu’il est loin d’avoir bais­sé les bras. Sur­tout lors­qu’il ob­serve les chiffres et l’ac­ti­vi­té tou­ris­tique de sa voi­sine ni­çoise, du­re­ment af­fec­tée par l’at­ten­tat is­la­miste du 14-Juillet. « A Cannes, c’est un peu dif­fé­rent, avance-til. Nous avons un bu­si­ness mixte, à la fois tou­ris­med’af­faires et tou­risme de loi­sirs, ce qui nous per­met de ne pas être dé­pen­dants de ce der­nier... » Mi-sep­tembre, la ville a ain­si ac­cueilli près de 55 000 per­sonnes grâce au Sa­lon du Nau­tisme. Si bien que les chiffres sont qua­si­ment iden­tiques à ceux de l’an der­nier en ter­mede fré­quen­ta­tion et d’occupation. « C’est simple: le tou­risme d’af­faires, ce sont les en­tre­prises qui paient », com­plè­teMi­chel Che­vil­lon. « Si vous n’êtes pas pré­sent sur un sa­lon comme ce­lui de la Plai­sance par exemple, vous ne si­gnez pas de contrat, vous n’avez pas de par­te­naires, vous n’avez au­cune vi­si­bi­li­té. Et c’est tout de suite la sur­vie de votre en­tre­prise qui est en jeu. Donc les gens viennent. » Certes, les hô­tels ont res­sen­ti le contre-choc des images ter­ribles de cette Côte d’Azur at­ta­quée­par le ter­ro­risme, in­ci­tant la clien­tèle du Moyen-Orient, no­tam­ment, à blo­quer leurs dé­parts. « Sur la pé­riode juillet/août, on a quand même 25 à 30 % de chiffre d’af­faires en moins. Et une baisse de dix points de taux d’occupation... », pour­suit Mi­chel Che­vil­lon. Qui ne compte pas sur le week-end de la Tous­saint, tra­di­tion­nel­le­ment moyen pour la Côte d’Azur, pour se re­faire une san­té.

Les choses com­mencent, dou­ce­ment, à se sta­bi­li­ser

D’ores et dé­jà, le mois de no­vembre s’an­nonce as­sez creux, au moins jus­qu’au­ma­ra­thon Nice- Cannes, qui est main­te­nu. Les choses com­mencent, dou­ce­ment, à se sta­bi­li­ser. « Il faut re­la­ti­vi­ser les choses, conclut Mi­chel Che­vil­lon. L’an der­nier, nous avions bat­tu tous les re­cords. » Sec­teur stra­té­gique sur la Cote d’Azur, l’éco­no­mie du tou­risme re­pré­sente plus de 5 mil­liards d’eu­ros de chif­fred’af­faires di­rect. Et 75 000 em­plois di­rects... Ain­si, l’an der­nier, la ré­gion avait ac­cueilli 12 mil­lions de vi­si­teurs.

(Pho­to Pa­trice La­poi­rie)

Le Sa­lon du Nau­tisme de Cannes a at­ti­ré, au mois de sep­tembre, près de   per­sonnes.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.