Un thril­ler bien lé­ché mais ra­té

Monaco-Matin - - Détente - PH. D

L’his­toire

Co­rée, an­nées 30, pen­dant la co­lo­ni­sa­tion ja­po­naise. Soo­kee ( KimTae-Ri) est en­ga­gée comme ser­vante d’une riche ja­po­naise, Hi­de­ko ( Kim Min-Hee), qui vit re­cluse dans un im­mense ma­noir sous la coupe d’un oncle ty­ran­nique (Jin-Woong Cho). Mais Soo­keeaun se­cret. Avec l’aide d’un es­croc se fai­sant pas­ser pour un comte ja­po­nais (JungWooHa), elle veut dé­pouillerHi­de­ko…

Notre avis

Avec son éro­tisme de pa­pier gla­cé et son in­trigue dé­jà vue (dans Bound, des Wa­chows­ki, entre autres), Ma­de­moi­selle ne re­nou­velle ni le genre, ni le ci­né­ma de Park Chan-wook. Le ci­néaste Co­réen a, semble-t-il, épui­sé tous ses trucs et peine à re­trou­ver la vis­ta de Old Boy ou de Sym­pa­thy for Mis­ter Ven­geance. Peut-être ins­pi­réde La vie d’Adèle et de Love (Gas­pard Noe), il tente quand même quelques nou­velles fi­gures de style, comme un cun­ni­lin­gus vu de l’in­té­rieur, qui ne sti­mule, hé­las, que les zy­go­ma­tiques… Le fil­mest aus­si froid et sans âme que la pho­to et l’es­thé­tique sont lé­chées (dé­so­lé!) et il s’ou­blie aus­si­tôt ter­mi­né. Cette Ma­de­moi­selle n’a d’ailleurs lais­sé au­cune trace de son pas­sage en com­pé­ti­tion, cette an­née, à Cannes.

MA­DE­MOI­SELLE De Park ChanWook (Co­rée). Avec KimMin-Hee, Kim Tae-Ri, Jung-Woo Ha. Du­rée:  h . Genre: Thril­ler éro­tique. Notre avis :

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.