Amel Deh­by : « Mon­trer ce que je vaux »

Monaco-Matin - - Sports - RE­CUEILLI PAR S.M.

Née à Nice, où elle ré­side au­jourd’hui, Amel Deh­by fe­ra ses pre­miers pas sur le Glory à do­mi­cile. Mul­tiple cham­pionne de France, d’Eu­rope et du Monde, la li­cen­ciée à l’AJSR Saint-Ra­phaël ar­rive sur le Glory in­vain­cue dans le monde pro­fes­sion­nel. En­tre­tien.

Amel, com­ment êtes-vous ve­nue au kickboxing?

Je suis tom­bée de­dans quand j’étais pe­tite, à l’âge de  ans. J’ai com­men­cé dans le club de­mon père.

Com­ment abor­dez-vous ce com­bat?

Très sé­rieu­se­ment. C’est la pre­mière fois que je vais com­battre chez moi. Ça au­rait pu avoir lieu ailleurs. A do­mi­cile, j’ai en­vie de mon­trer ce que je vaux. C’est une chance, ça va me don­ner de la force.

Vous ar­ri­vez in­vain­cue : ça dé­cuple votre confiance?

Pas plus que ça. On est tous dé­ter­mi­nés, en­core plus dans le Glory, car il re­groupe les­meilleurs mondiaux. Je suis tou­jours un peu sur la ré­serve. Il faut être vi­gi­lant, tout peu bas­cu­ler sur un coup.

Le titre mon­dial, c’est un ob­jec­tif?

Plus qu’un ob­jec­tif, ça se­rait une consé­cra­tion. Com­battre à do­mi­cile pour mon quart, c’est d’au­tant plus fort. J’ai en­vie de sai­sir cette chance.

Que sa­vez-vous de votre ad­ver­saire du soir, la Co­réenne Ji­waen Lee?

Je ne la connais pas, ça se­ra une sur­prise. On y va, mais je ne sais pas ce qu’elle vaut. De toute fa­çon si elle est là, c’est qu’elle a le ni­veau.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.