SI­GNÉ RO­SE­LYNE La se­maine de Ro­se­lyne Ba­che­lot

Monaco-Matin - - La Une -

Des di­zai­nes­de­mil­liers de Sud-Co­réens – 40000 per­sonnes se­lon la po­lice, 200000 se­lon les or­ga­ni­sa­teurs– ont­ma­ni­fes­té hieràSéoul sous la­sur­veillance de 20000 po­li­ciers pour exi­ger la dé­mis­sion de leur pré­si­dente Park Geun­Hye, au coeur d’un vaste scan­dale po­li­ti­co-fi­nan­cier. Park Geun-Hye est ac­cu­sée d’avoir été sous la coupe d’une sul­fu­reuse conseillère de l’ombre, Choi Soon-Sil, qui au­rait pro­fi­té de son as­cen­dant pour spo­lier des groupes in­dus­triels. Cette der­niè­reaé­té ar­rê­tée jeu­di pour fraude et abus de pou­voir. Mal­gré une al­lo­cu­tion té­lé­vi- sée em­preinte d’émo­tion, ven­dre­di, lors de la­quelle Park Geun-Hye a re­con­nu avoir été, par ami­tié, « né­gli­gente » et in­suf­fi­sam­ment vi- gi­lante en­vers sa confi­dente et amie de­puis 40 ans, et s’est dite prête à être en­ten­due par le par­quet mal­gré l’im­mu­ni­té que lui ga­ran­tit son sta­tut. Elle a, en re­vanche, dé­men­ti des in­for­ma­tions se­lon les­quel­le­selle au­rait par­ti­ci­pé, sous l’in­fluence de celle que les mé­dias sud-co­réens­sur­nomment « Ras­pou­tine », à un culte re­li­gieux d’ins­pi­ra­tion cha­ma­nique. Au-de­là, l’opi­nion pu­blique s’in­quiète aus­si de sa­voir si Choi Soon-Sil, fille d’un mys­té­rieux­chef re­li­gieux­de­ve­nu son men­tor après l’as­sas­si­nat de sa mè­reen1974, s’est in­gé­rée dans les af­faires de l’État et a eu ac­cès à des do­cu­ments confi­den­tiels, alors qu’elle n’avait ni fonc­tion of­fi­ciel­le­ni­ha­bi­li­ta­tion de sé­cu­ri­té.

(Pho­to MaxPPP)

Des di­zaines de mil­liers de ma­ni­fes­tants se sont ras­sem­blés hier à Séoul.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.