Plai­doyer pour un moule ré­pu­bli­cain

Monaco-Matin - - Côte D’azur -

À  ans, Jean-Jacques Ce­le­rier a tou­jours la fougue et « la rogne » , comme il le dit. Cet an­cien jour­na­liste, qui a pris part à la fin de la guerre d’Al­gé­rie, a écrit au Pre­mier mi­nistre et au pré­sident duDé­par­te­ment, Eric Ciot­ti, pour leur sug­gé­rer des me­sures en fa­veur des jeunes is­sus de l’im­mi­gra­tion qui sont en déshé­rence iden­ti­taire. L’idée est de les ra­me­ner, avec com­pré­hen­sion mais fer­me­té, dans les clous de la Ré­pu­blique. « Il ne faut pas écra­ser les gens is­sus de l’im­mi­gra­tion, il faut leur tendre la­main, y com­pris en leur don­nant la fierté de leurs origines, le ca­li­fat de Bag­dad a par exemple été quelque chose de gran­diose, mais il faut en pa­ral­lèle être plus exi­geant avec eux en leur rap­pe­lant les contraintes du vi­vreen­semble dans notre Ré­pu­blique. » Pour ce­la, Jean-Jacques Ce­le­rier pro­pose no­tam­ment d’avoir re­cours à des bandes des­si­nées comme ou­til pé­da­go­gique pour faire pas­ser des mes­sages, mais éga­le­ment de créer des struc­tures d’État, proches d’un ser­vice mi­li­taire ou ci­vique, pour prendre en main les jeunes du­rant quelques mois et les faire ren­trer dans le­moule ré­pu­bli­cain. « Pour qu’ils se sentent fran­çais en sor­tant, nous avons au­jourd’hui be­soin d’un bras­sage, de ma­nière à lut­ter plus ef­fi­ca­ce­ment contre les com­mu­nau­ta­rismes. Ce stage ci­toyen d’au moins six mois leur ser­vi­rait aus­si de via­tique dans la re­cherche d’un em­ploi », sou­ligne-t-il.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.