Les­pas­sa­gers d’un train­ga­zés et frap­pé­shier soiràCannes

Monaco-Matin - - Côte D’azur -

Il est ar­ri­vé en gare de Cannes-Ran­guin à 18h30 hier. Le train n°86048 ve­nait de Vin­ti­mille et se di­ri­geait vers Grasse. Lors­qu’il a ra­len­ti pour ef­fec­tuer son stop à Ran­guin, les pas­sa­gers ont vu une bande d’ado­les­cents ar­ri­ver en cou­rant sur le quai. Des jeunes hommes – une di­zaine – ar­més de bombes la­cry­mo­gènes, sont en­trés dans un wa­gon du TER et se sont mis à ga­zer et frap­per les pas­sa­gers tout en lan­çant des in­sultes. L’agres­sion n’a du­ré que quelques mi­nutes, les ado­les­cents sont re­par­tis en cou­rant en di­rec­tion d’un jar­din à proxi­mi­té.

Trois pas­sa­gers à l’hô­pi­tal

Trois pas­sa­gers ont été lé­gè­re­ment bles­sés soit à cause des gaz la­cry­mo­gènes, soit par les coups des jeunes dé­lin­quants. Ils ont été trans­por­tés à l’hô­pi­tal des Brous­sailles. Tan­dis que les autres, après avoir été in­ter­ro­gés par la po­lice, ont pu ren­trer chez eux.

Une en­quête a ef­fec­ti­ve­ment été ou­verte par les ser­vices du com­mis­sa­riat cen­tral. L’ob­jec­tif étant de re­trou­ver la trace des jeunes agres­seurs et de com-

prendre ce qui a mo­ti­vé de tels gestes.

Re­pré­sailles ?

Hier, cer­tains té­moins met­taient en re­la­tion cet as­saut

avec l’in­ter­pel­la­tion de deux jeu­nesG­ras­sois­mer­cre­di der­nier pour l’agres­siond’agents fer­ro­viaires. Ils voyaient dans l’agres­sion de Ran­guin, une me­sure de re­pré­sailles.

(DR)

L’agres­sion s’est dé­rou­lée vers  h  en gare de Cannes-Ran­guin.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.