Ky­lianM­bap­pé : « On en­voie un­mes­sage clair »

Monaco-Matin - - Sports - RE­CUEILLIS PAR M.F ET F.P

Ky­lianM­bap­pé (at­ta­quant de l’ASM) :

« On se ré­gale en ce­mo­ment, avec de grands joueurs à chaque poste. Ce soir, on a eu de la réus­site avec six buts. On joue bien, fran­che­ment, on ne se fixe pas de li­mites. On conti­nue de tra­vailler avec hu­mi­li­té et après on ver­ra. Je pense qu’on en­voie un mes­sage clair. On est là. On prend match après match. »

Leo­nar­doJar­dim(coa­chde l’ASM) :

« On a fait du spec­tacle, c’est sou­vent dur après la Cham­pions League mais on avait la bonne men­ta­li­té. Seule­ment les grandes équipes et les grands joueurs peuvent jouer deux com­pé­ti­tions à fond, mes joueurs l’ont dé­mon­tré et je suis content. Les trois rem­pla­çants ont fait le bou­lot, ils se sont­mon­trés dé­ci­sifs. C’est une bonne pé­riode mais dans le foot­ball, tout peut s’ar­rê­ter très vite. On pro­fite des buts, du spec­tacle, de notre at­taque, on est content de­mar­quer plus que le Bar­ça avecMes­si, Sua­rez et Ney­mar (sou­rire). L’ex­pli­ca­tion de nos buts ? C’est la qua­li­té de nos joueurs. On a peut- être plus de so­lu­tions cette an­née, et des la­té­raux qui amènent les bal­lons dans la sur­face. Re­gar­dez les stats de mes an­ciennes équipes, j’ai tou­jours eu un jeu of­fen­sif. C’est un tra­vail de longue ha­leine, ça fait trois ans que l’on tra­vaille, ça porte ses fruits, tout le monde pro­gresse ».

Ben­ja­minMen­dy (dé­fen­seur ASM) :

« Je suis en bonne forme en ce mo­ment, mais c’est sur­tout le col­lec­tif qui est top. Parce qu’on a beau faire des centres, s’il n’y a pas la qua­li­té de­vant pour la­mettre au fond, ça ne sert à rien. AMo­na­co, il y a beau­coup de qua­li­té. La sai­son der­nière, ça s’est joué sur des dé­tails avec Lyon donc c’est im­por­tant de prendre un­maxi­mum de points et­mettre le plus de buts. L’at­mo­sphère dans le groupe est très bonne, on se voit à l’ex­té­rieur avec les joueurs. »

Va­lère Ger­main (at­ta­quant de l’ASM) :

« n a pres­sé haut d’en­trée pour avoir la pos­ses­sion. On sa­vait que Nan­cy pou­vait être dan­ge­reux sur les contres. Mais c’était lo­gique de­me­ner - à la­mi-temps, après, on a dé­rou­lé comme on le fait sou­vent cette sai­son. Ces der­niers temps, on s’éclate. Ce genre de vic­toire est bon pour la confiance. On joue tous en­semble et on sait que tout le monde peut mar­quer. On peut se dire que la trêve va peut- être cou­per notre dy­na­mique après un match comme ça, mais elle va faire du bien pour ré­cu­pé­rer. Je n’ai pas mar­qué ce soir, mais je pense avoir pas mal tra­vaillé pour l’équipe en fai­sant des ap­pels ».

Pa­blo Cor­rea (coach de Nan­cy) :

« Entre nos in­ten­tions et le ré­sul­tat, il y a un écart énorme… On a des oc­ca­sions­mais le pre­mier but que l’on prend nous coupe. Le manque d’agres­si­vi­té est criant, no­tam­ment sur l’ou­ver­ture du score. En étant aus­si peu agres­sif, on ne peut pas ri­va­li­ser. Il ne faut pas se ca­cher der­rière le score, on a été pauvre en phase dé­fen­sive, contre des équipes comme ça, il n’y a rien à es­pé­rer. J’ai dû me trom­per dans la com­po­si­tion d’équipe, sans doute. On s’est me­su­ré à beau­coup plus fort que nous… »

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.