TOP  ( JOUR­NÉE, LYON - TOU­LON : CET APRÈS- MI­DI,  H , AU MAT­MUT) Entre frères de­ve­nus en­ne­mis

In­vi­tés à jouer contre sept de leurs an­ciens co­équi­piers, les Rouge et Noir de Tou­lon ne de­vront faire au­cun sen­ti­ment pour es­pé­rer l’em­por­ter face à des Lyon­nais pres­sés et re­mon­tés

Monaco-Matin - - Sports - PHI­LIPPE BERSIA

Tout le monde le sait au­jourd’hui, De­lon Ar­mi­tage a la langue bien pen­due. Mais les ex-Tou­lon­nais de Lyon ont beau as­su­rer, à son image, qu’ils sont dé­sor­mais tour­nés à 100 % vers leur nou­veau pro­jet, l’af­fiche de ce di­manche après­mi­di nous pro­po­se­ra bien un duel fra­tri­cide en rouge et noi­rauMat­mut sta­dium. Car les pa­roles ont beau être pe­sées et très me­su­rées des deux cô­tés avant ce choc, les faits­parlent d’eux-mêmes. Outre Pierre Mignoni et Sé­bas­tien Bru­no qui pré­sident au­jourd’hui aux des­ti­nées du LOU, pas moins de huit an­ciens joueurs du RCT évo­luent cette an­née chez l’am­bi­tieux pro­mu et sept d’entre-eux (Ni­co­lasDu­rand n’a pa­sé­té re­te­nu) vont croi­ser le fer avec la nou­velle ar­ma­da du RCT. Sept joueurs for­cé­ment très mo­ti­vés à l’idée de se me­su­rer à leurs suc­ces­seurs...

Tour­nés vers un jeu plus am­bi­tieux

Le pu­blic lyon­nais ne s’y est d’ailleurs­pas trom­pé. Pour la pre­mière fois de la sai­son, le Mat­mut sta­dium af­fi­che­ra sans doute com­plet. Tou­jours in­vain­cus à do­mi­cile, les pro­mus, qui se sont sé­rieu­se­ment ren­for­cés à l’in­ter­sai­son (17re­crues), comptent bien le res­ter­pour main­te­nir un peu de dis­tance avec la zone rouge du clas­se­ment. Tou­lon, in­vain­cu de­puis quatre matches en Top 14, doit quant à lui pour­suivre son e spec­ta­cu­laire re­dres­se­ment pour s’ins­tal­ler du­ra­ble­ment dans le haut du ta­bleau. Dé­sor­mais tour­nés vers un jeu­plus am­bi­tieux, les hommes de Mike Ford ont semble-t-il bien pré­pa­ré leur af­faire. Dans la fou­lée de leur pres­ta­tion plu­tôt réus­sie fa­ceàG­re­noble, la se­maine a été très stu­dieuse et l’on peut rai­son­na­ble­ment es­pé­rer qu’ils im­posent leur nou­veau­style et leur jeu à des «Tou­lyon­nais» so­lides certes, mais a prio­ri un cran au des­sous...

Il ne fau­dra pas s’en­le­ver

Car­mê­me­pri­vé de quelques in­ter­na­tio­naux (Trinh-Duc, Mer­moz, Gui­ra­do, Ol­li­von, Half­pen­ny, Sau­lo) et tou­jours am­pu­tée de ses bles­sés (Tao­fi­fe­nua, J. Smith, Gi­teau, Mit­chell, Car­ra­ro, Clerc, Me­ric, Tui­so­va, F-Lobbe, Fre­sia), la for­ma­tion tou­lon­naise au­ra en­core fière al­lure. Reste que Mignoni qui connaît très bien les­hommes et les sys­tèmes du RCT, et se fiche par­fai­te­ment des pro­nos­tics, au­ra sans doute pré­pa­ré quelques chausse-trappes dans les­quelles nos Rouge et Noir ne de­vront sur­tout pas tom­ber. Et qu’il fau­dra, de toutes fa­çons, que les avants du RCT prennent l’as­cen­dant sur une conquê­teet une mê­lée lyon­naise beau­coup plus so­lide que celle de Gre­noble. Per­sonne ne se fait d’illu­sions cô­té va­rois où l’on s’est mê­me­pré­pa­réà­ser­rer le jeu si la mé­téo l’exige : le­com­bat va faire rage et il ne fau­dra pas s’en­le­ver pour es­pé­rer l’em­por­ter. In­fo ou in­tox, Pierre Mignoni es­time même que « la clé du match se si­tue­ra au­tour des zones de ruck parce que Tou- lon est sans doute la meilleure équipe en Eu­rope, et peut-être même au monde, dans le jeu au sol…» Il exa­gère un peu Pier­rot, mais c’est­de­bon­ne­guer­reet sans dou­te­craint-il par­ti­cu­liè­re­ment les turn-over de­puis que Mike Ford in­siste au­près de ses joueurs pour qu’ils «per­forment» aus­si dans le dé­sordre. C’est tout ce qu’on at­ten­dra jus­te­ment d’eux !

(Pa­trick Blan­chard)

Bien que lé­gè­re­ment re­ma­nié en l’ab­sence de nom­breux cadres, le RCT de Mike Ford par­ti­ra avec les fa­veurs des pro­nos­tics contre Lyon cet après- mi­di. Mais rien ne se­ra fa­cile face à cet am­bi­teux pro­mu à l’ac­cent pro­ven­çal.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.