Le Ra­cing sans (trop) for­cer

Les Can­noises ont été contraintes de lâ­cher un set hier soir face à Br­cko, mais dé­crochent néan­moins leur billet pour le tour sui­vant, où elles af­fron­te­ront les Ita­liennes de Mo­dène

Monaco-Matin - - Sports - PHI­LIPPE HERBET pher­bet@ni­ce­ma­tin.fr

Il n’était nul be­soin d’être grand clerc oude sa­voir lire dans le marc de ca­fé pour an­ti­ci­per le ré­sul­tat du der­nier acte de cette double confron­ta­tion in­édite à ce ni­veau. En Bos­nie-Her­zé­go­vine, quatre jours plus tôt, les Can­noises avaient en ef­fet dé­jà pris un tel as­cen­dant sur leurs ri­vales que la qua­li­fi­ca­tion pour le pro­chain tour pré­li- mi­naire (le der­nier avant la phase de poule) ne fai­sait, dans l’es­prit de per­sonne, plus l’ombre d’un doute. Et les pre­miers échanges, sous le re­gar­dex­pert deYan Fang qui, quelques ins­tants plus tôt, avait don­né le coup d’en­voi fic­tif, ne fai­saient d’ailleurs que confir­mer la ten­dance… Ap­pli­quées, sé­rieuses et ef­fi­caces, Klos­ter et ses parte- naires ont donc su évi­ter le piège de l’ex­cès de confiance, pour al­ler cueillir un nou­veau suc­cès (le 4e de rang, toutes com­pé­ti­tions confon­dues) qui leur offre le droit d’af­fron­ter Mo­dène, les 15 et 19 no­vembre pro­chains (match al­ler en Ita­lie). Sû­re­ment une autre paire de manches, mais c’est dé­jà ça de pris.

Pi­qué au vif

« En re­vanche, la perte du deuxième set a quelque chose de frus­trant, re­la­ti­vi­sait Laurent Tillie. On a connu un pe­tit mo­ment de pa­nique à ce mo­ment-là. Mais bon, on a fait en­suite le né­ces­saire et ga­gner ain­si est une réelle sa­tis­fac­tion ». Les vice-cham­pionnes de France en titre (on a quand même du mal à s’y ha­bi­tuer…) ont donc très vite pris l’ini­tia­tive dans ce match, vi­rant dès le­pre­mier temps mort tech­nique avec - dé­jà - 4 lon­gueurs d’avance. Pé­cule qui ne fit en­suite que prendre de l’épais­seur, face, il est vrai, à une for­ma­tion bos­niaque alors dé­bor­dée dans tous les com­par­ti­ments du jeu (16-7). Et même condam­née, dans ce pre­mier set, àn’être que pas­sive spec­ta­trice de sa dou­lou­reuse ago­nie… Fort heu­reu­se­ment pour le spec­tacle, la deuxiè­me­manche se­ra bien plus ac­cro­chée. Et même car­ré­ment à l’avan­tage de Br­cko, signe qu’il faut tou­jours se­mé­fier d’un ani­mal bles­sé. Et que la mise en garde de Tillie, la veille, n’avait rien de su­per­flue… Les Can­noises, lar­ge­ment de­van­cées au ta­bleau d’af­fi­chage (17-22), trou­ve­ront certes les res­sources né­ces­saires pour com­bler une bonne par­tie de leur han­di­cap (21-22). Mais leur ré­ac­tion, bien trop tar­dive, ne pour­ra em­pê­cher leurs hôtes de ve­nir, de ma­nière in­at­ten­due, pi­men­ter cette par­tie d’un zeste de sus­pense. Pi­qué au vif, et même tou- ché dans son or­gueil, le Ra­cing se char­gea alors de pré­sen­ter la note. Et fit même chè­re­ment payer ce crime de lèse-ma­jes­té (avec un cin­glant 13-2 à l’en­tame du 3e set). Pour, et mal­gré en­core quelques pe­tits flot­te­ments dans le jeu, re­prendre ré­so­lu­ment sa marche en avant. Du moins le croyait- on. Parce que ces dia­blesses de Bos­niaques, dé­ci­dé­ment bran­chées sur cou­rant al­ter­na­tif, n’avaient pas en­core dit leur der­nier mot. Re­fu­sant d’ab­di­quer sans avoir, avant ce­la, je­té leurs der­nières forces dans la ba­taille. Contrai­gnant du même coup les De­moi­selles du Pa­laisà­his­ser en­core un peu plus le ni­veau. Ce qu’elles firent, et plu­tôt bien pour, au fi­nal, et sur un ul­time block de Klos­ter, ba­layer les der­niers doutes qui pou­vaient en­core exis­ter... Voi­là en tout cas le club du pré­sident Pesce lan­cé sur les rails du suc­cès, mal­gré les pé­pins phy­siques qui, de­puis le dé­but de la sai­son, plombent le ren­de­ment de l’équipe. De bon au­gure, avant un­dé­pla­ce­ment, mar­di à Ve­nelles, en­match dé­ca­lé de la 3e jour­née de la LAF, qui au­ra lui aus­si va­leur de test…

(Pho­to Gilles Tra­ver­so)

Le Ra­cing prend goût à l’Eu­rope.

(Pho­to G.T.)

Yan Fang a sa­lué son pu­blic.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.