Ra­dio Émo­tion, tou­jours plus proche des Azu­réens

La ra­dio in­dé­pen­dante ni­çoise est dé­sor­mais la plus long­temps écou­tée du dé­par­te­ment. Elle pour­suit sa sé­duc­tion des 40 ans et plus avec un lif­ting de sa pro­gram­ma­tion

Monaco-Matin - - Côte D’azur - Y. D.

Elle en­voie de bonnes ondes dès les pre­mières heures du jour: Ra­dio Émo­tion, qui s’adresse en par­ti­cu­lier aux 40 ans et plus, sait par­ler aux Azu­réens. Tel­le­ment, que du haut de ses huit ans d’exis­tence, elle est dé­sor­mais la ra­dio in­dé­pen­dante la plus long­temps écou­tée du dé­par­te­ment( Avec une du­rée d’écoute de 131 mi­nutes par jour. Par ailleurs, l’écou­ter( est de­ve­nu une ha­bi­tude pour 195000 per­sonnes( Son se­cret ? « On aime la Côte d’Azur! On est d’ici, on vit ici, et en ce qui concerne Ra­dio Émo­tion, tout est fait ici à Nice! Alors pour nous, par­ler aux Azu­réens est na­tu­rel… », sou­rit Fran­çois Ga­la­tio­to, di­rec­teur d’an­tenne de Ra­dio Émo­tion. Un seul mot d’ordre : « La proxi­mi­té ! Mais aus­si la bonne hu­meur ! », lance son cha­ris­ma­tique pré­sident, Pierre Al­ber­ti, qui n’est autre que ce­lui qui avait fon­dé Nos­tal­gie en 1981. « Ici, on ac­cueille à la ni­çoise, avec les pans-ba­gnats et les tourtes de blettes ! » , ex­pose l’homme de ra­dio ori­gi­naire de La Brigue. De bonnes ondes.

Nou­veau duo ma­ti­nal

Comme celles émises par le nou­veau duo phare de Ra­dio Émo­tion: Gaël et Cé­line, ani­ma­teurs du Grand ré­veil de la Côte d’Azur, entre 6 h et 9 h. « Ce sont eux, notre grande nou­veau­té » , com­mente Fran­çois Ga­la­tio­to. « C’est un duo… qui est en couple dans la vie. On ne s’en cache pas, au contraire, et ça s’en­tend à l’an­tenne. Ils en jouent, sur le cô­té po­si­tif, ils se chambrent, ils dé­connent, ils ont une grande com­pli­ci­té! Ce n’est que de la bonne hu­meur ». Tout en sou­rire, ils font le point de bon ma­tin sur l’ac­tu des stars, l’agen­da des sor­ties, l’in­fo Côte d’Azur, l’in­fo tra­fic, la mé­téo, l’ho­ro­scope… Et la une de Nice-Ma­tin est dé­voi­lée et dé­cryp­tée par un des res­pon­sables de la ré­dac­tion de notre quo­ti­dien ré­gio­nal. Bref, un 6 h-9 h pour se le­ver du bon pied… avec la bonne in­fo et le bon plan qui rend la jour­née meilleure…

La mu­sique d’abord!

Mais la star sur Ra­dio Émo­tion, c’est d’abord la mu­sique, « po­pu­laire, émou­vante et va­riée » , se­lon son di­rec­teur d’an­tenne. « Non seg­men­tée, mais pas fourre-tout non plus ! » s’ex­clame Pierre Al­ber­ti. Avant d’ajou­ter : « On pro­pose de la va­rié­té… On est chez nous ! » Et chez Ra­dio Émo­tion, la mu­sique, ce sont sur­tout des titres qui datent de la fin des an­nées soixante, jus­qu’aux an­nées quatre-vingt, voire quatre-vingt-dix. Ju­lien Clerc, cô­toie les Beatles, Claude Fran­çois, Jacques Du- tronc, ou en­core Lio­nel Rit­chie. Mais aus­si des tubes ita­liens, de Ro­mi­na Po­wer, à Lau­ra Pau­si­ni. Et ce n’est pas tout: les nou­veau­tés ont aus­si leur place sur les ondes de la ra­dio lo­cale, avec cette an­née Kids Uni­ted, ou le der­nier Cé­line Dion. Autres ren­dez-vous in­con­tour­nables, la dis­co mo­tion, de 21 h à 1 h du­ma­tin les sa­me­dis. Avec les plus grands titres de dis­co et de soul. Et sur un autre re­gistre, moins mu­si­cal, mais qui donne le La de la vie lo­cale, l’émis­sion po­li­tique de la se­maine, Émo­tion à la Une, le sa­me­di à 13 h, dans la­quelle De­nis Car­reaux, di­rec­teur des ré­dac­tions de Nice- Ma­tin, donne la pa­role aux per­son­na­li­tés po­li­tiques, et aux ac­teurs des mi­lieux éco­no­mique et so­cial azu­réens. 1. Source Mé­dia­mé­trie, Alpes- Ma­ri­times, Ha­bi­tudes d’écoute, Lun­di- Ven­dre­di, au­di­toire glo­bal. 2. Sur 105.3 FM à Nice, An­tibes et Cannes. 100.5 FM à Mo­na­co et Men­ton. 104.2 FM dans la val­lée de La Vésubie. 102.4 FM dans la val­lée de la Roya.

(Pho­to Jean-Sé­bas­tien Gi­no An­to­mar­chi)

Une par­tie de l’équipe de Ra­dio Emo­tion, dans ses lo­caux du centre-ville ni­çois.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.