Ros­berg­près du but

Monaco-Matin - - Sports -

Et au bout duG­rand Prix, le titre ? Ni­co Ros­berg peut de­ve­nir cham­pion du monde de F au vo­lant de sa Mer­cedes, di­manche au Bré­sil à In­ter­la­gos, s’il gagne en­core de­vant son co­équi­pier et ri­val pré­fé­ré, Le­wis Ha­mil­ton. Sur les terres d’Ayr­ton Sen­na, ça ne man­que­rait pas de pa­nache. Ce se­rait aus­si un bon moyen de s’évi­ter une fi­nale àhauts risques, mé­ca­niques au­tant que psy­cho­lo­giques, le 27 no­vembre à Abou Dha­bi. L’Al­le­mand s’avance en ter­rain connu, et ap­pré­cié, sur cette piste bré­si­lienne où il vient de ga­gner deux foisde suite, en 2014 et 2015. « Je ne vais pas chan­ger mon ap­proche, je vais conti­nuer à es­sayer de ga­gner chaque course », ex­plique Ros­berg avant cette 20e et avant-der­nière manche d’une sai­son his­to­rique, par sa lon­gueur et par le nombre de vic­toires de l’écu­rie Mer­ce­desAMG : 17, dont neuf pour Ros­berg et huit pour Ha­mil­ton. « Il reste deux courses et tout peut ar­ri­ver dans ce sport, donc je dois concen­trer mon éner­gie sur les fac­teurs que je peux contrô­ler. Je suis en gé­né­ral à l’aise à São Pau­lo, c’est l’un des cir­cuits vrai­ment clas­siques, où le GP est sou­vent ex­ci­tant. J’ai hâte de com­men­cer la ba­garre de­vant ces fans bré­si­liens in­croyables » , an­nonce le fils de Keke, le Fin­lan­dais mous­ta­chu sa­cré en 1982 dans une Williams. Ha­mil­ton n’a ja­mais ga­gné à In­ter­la­gos mais il y est de­ve­nu cham­pion du monde en 2008. « Pour ce qui est du cham­pion­nat, c’est un scé­na­rio in­ha­bi­tuel, juge l’An­glais, parce que je me bats pour quelque chose mais je ne suis pas sûr que ce que je fe­rai suf­fi­ra pour l’ob­te­nir. Mais je vais conti­nuer à at­ta­quer. »

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.