Agres­sion­duTER : deux des sept­mi­neurs pré­sen­tés au tri­bu­nal

Monaco-Matin - - Côte D’azur - C. B.

Deux des sept mi­neurs in­ter­pel­lés à Nice mer­cre­di 9 novembre, dans l’af­faire de l’agres­sion du TER de la ligne Can­nesG­rasse, ont été pré­sen­tés au juge pour en­fants hier soir. Il s’agit d’un­mi­neur de 15 ans à qui est re­pro­ché un port d’arme (il était dé­ten­teur d’une bombe la­cry­mo­gène) et d’un autre de 16 ans et de­mi contre le­quel la jus­tice évoque des vio­lences vo­lon­taires avec arme : il a uti­li­sé son casque pour frap­per deux pas­sa­gers du train. Rap­pe­lons que sa­me­di vers 18h30, ces sept jeunes de Ran­guin avaient dé­bou­lé sur le quai de la gare du quar­tier et étaient en­trés dans les wa­gons du Vin­ti­mil­leG­rasse. Les jeunes avaient alors in­sul­té, bous­cu­lé et, pour cer­tains, frap­pé des pas­sa­gers du TER. Trois vic­times avaient été évo­quées ce soir- là: un homme qui avait re­çu du gaz en plein vi­sage, une femme frap­pée avec un casque – ces deux vic­times ne se sont pas pré­sen­tées au com­mis­sa­riat et n’ont donc pas pu être iden­ti­fiées – puis un troi­sième pas­sa­ger, un homme qui avait, lui aus­si, re­çu un coup de casque. Ce der­nier, trans­por­té à l’hô­pi­tal, avait dû re­ce­voir quelques points de su­ture et était res­sor­ti avec une jour­née d’in­ter­rup­tion de tra­vail.

L’un des jeunes en dé­ten­tion

Les bandes des ca­mé­ras de vi­déo­sur­veillance ont per­mis d’iden­ti­fier les deux agres­seurs prin­ci­paux de cette soi­rée, ceux-là même qui ont été pré­sen­tés hier. Le jeune de 15 ans a été pla­cé sous contrôle ju­di­ciaire. Pour ce­lui de plus de 16 ans, la loi le per­met­tant, il a été dé­ci­dé la dé­ten­tion pro­vi­soire. Quant aux cinq autres mi­neurs in­ter­pel­lés, ils ont été re­mis en li­ber­té, la jus­tice ne dis­po­sant pas de preuves contre eux.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.