Gran­des­ba­tailles sur le ring

Avec deux titres mon­diaux et deux in­ter­con­ti­nen­taux, les étoiles vont pleu­voir en Prin­ci­pau­té

Monaco-Matin - - Sports - FA­BIEN PIGALLE

Bon­net po­sé ras les sour­cils, Luis Or­tiz, alias King Kong, a ou­blié de couper son té­lé­phone alors que les pro­mo­teurs et par­te­naires de l’évé­ne­ment réunis au Ca­fé de Pa­ris pré­sen­taient la 8e édi­tion du Monte- Car­lo Boxing Bonanza qui se dé­rou­le­ra de­main au Spor­ting Monte-Car­lo. Le poids lourd cu­bain est hi­lare. Son té­lé­phone crache une son­ne­rie des plus ori­gi­nales : « Tchouuu, tchouu, tchou » . Genre pe­tit train. Il coupe et re­prend son sé­rieux. Per­sonne ne re­lève. C’est l’un des avan­tages qu’on a lors­qu’on est boxeur, et qu’à la place des mains on a des par­paings. Vous pou­vez avoir la son­ne­rie de té­lé­phone la plus hor­rible du monde et re­ce­voir des ap­pels en pleine confé­rence de presse, per­sonne ne vous di­ra rien !

« Il risque de goû­ter à quelques- unes de mes frappes »

Sur son CV : 26 com­bats, 24 vic­toires, 22 KO. Au­tant dire que la fonc­tion “si­len- cieux” du té­lé­phone ne lui sert pas à grand-chose. A la li­mite, le seul qui au­rait pu bron­cher, hier soir lors de cette bé­vue, c’est l’Amé­ri­cain Ma­lik Scott qui af­fron­te­ra King Kong sur le ring de­main. Le grand ta­toué avait dé­jà pré­ve­nu tout le monde en amont : « Je pense qu’on l’a tel­le­ment confor­té [Or­tiz] dans sa po­si­tion de grand pun­cher, en lui di­sant que je n’en étais pas un, qu’il risque de goû­ter à quel­que­sunes de mes frappes » . Le dé­cor est plan­té, et la pe­sée, au­jourd’hui, de­vrait per­mettre à ces deux poètes d’échan­ger quelques vers. Dans un style plus en re­te­nue, mais tout aus­si dé­ter­mi­né, Li­bo­rio So­lis, jogging bleu-blanc-rouge, a été clair. Le Vé­né­zué­lien, qui dé­fie le cham­pion du monde WBA des poid­sco­qs McDo­well, n’est pas ve­nu pour faire des sel­fies : « Ça va être la guerre et je suis prêt à y al­ler » . On ne va pas le contre­dire. Le Bri­tan­nique Mar­tin Mur­ray, en su­per-moyen, ten­te­ra d’ef­fa­cer les ci­ca- trices lais­sées par la su­per­star Gen­na­dy Go­lov­kin l’an der­nier ici même. Et Ja­son So­sa, cham­pion du monde WBA su­per-plumes, va de­voir re­ca­drer l’am­bi­tieux Ste­phen Smith. C’est la pre­mière fois qu’il a à dé­fendre sa cein­ture. De­main, en bord de ring, il fau­dra d’ailleurs bien la ser­rer.

(Pho­to Mi­chaël Ale­si)

Le Ca­si­no de Monte- Car­lo et le pro­mo­teur Mat­chroom Boxing ont mis les pe­tits plats dans les grands pour or­ga­ni­ser quatre com­bats aus­si pres­ti­gieux qu’in­dé­cis.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.