Alexandre Fuchs dé­fend son titre

Monaco-Matin - - Sports - En­trée libre et gra­tuite. www.golf­can­nes­mou­gins.com FAB.P.

C’est LE der­nier gros grand prix de la sai­son en France. Dans la course aux points pour le ran­king amateur fran­çais, le GPPa­ca qui débute au­jourd’hui et jus­qu’à di­manche, oc­cupe donc une place pri­vi­lé­giée. Cette an­née, le golf de Cannes-Mou­gins sert de ter­rain de jeu pour quelques-uns des meilleurs es­poirs du pays. Les joueurs des pôles es­poirs et pôle France se­ront pré­sents. Par­mi eux, Alexandre Fuchs. Vain­queur l’an der­nier, le joueur de Saint-Do­nat au­jourd’hui au pôle Fran­ceà Terre Blanche va dé­fen­dre­son titre. Et de­vra donc résister à la pres­sion qui re­pose tou­jours sur les épaules d’un te­nant du titre. Sans ou­blier les joueurs lo­caux qui connaissent sur le bout des fers le tra­cé. Du cô­té des li­cen­ciés de Cannes-Mou­gins et membre éga­le­ment du pôle France, Paul Mar­go­lis de­vrait ti­rer son épingle du jeu. Amoins que le co­gneur An­dréa Mi­laz­zo (Cannes-Mou­gins), lui aus­si pen­sion­naire de la struc­ture fé­dé­rale im­plan­tée à Terre Blanche, ne dompte le par­cours. Lo­cal de l’étape lui aus­si, Sam Tes­te­lin, 19 ans, connaît par­fai­te­ment le par- cours pour faire par­tie de l’équipe pre­mière de Cannes Mou­gins. Sur­tout, il est boos­té par sa ré­cente vic­toire au GP de Sain­teMaxime et sa bonne sep­tième pla­ceau Tou­quet. « Je suis en confiance après la vic­toire à Sain­teMaxime, c’est vrai. Mais il ne faut pas tom­ber dans l’ex­cès. Je me suis beau­coup en­traî­né ces der­niers temps et je connais bien le par­cours, après on ver­ra » , ex­pli­quait-il pru­dent, conscient d’être at­ten­du. « Quand on croise les membres au golf, ils ont tou­jours un pe­tit mot pour nous dire qu’ils croient en nous. Ça met un peu de pres­sion. Mais c’est nor­mal, on est à la mai­son » . La mai­son, jus­te­ment, Sam­nous­don­ne­quelques conseils pour ne pas s’y perdre. « L’es­sen­tiel, c’est la­mise en jeu. Il y a pas mal de dog leg et de trous as­sez “ser­rés”. Il fau­dra donc se mettre au bon en­droit pour avoir la pos­si­bi­li­té d’at­ta­quer les dra­peaux » . A ce jeu, le fa­vo­ri sur le pa­pier, Alexandre La­croix­duRCF La Bou­lie pour­rait­mettre tout le monde d’ac­cord. Et ra­me­ner la coupe à Versailles.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.