Ma­rine Le Pen veut « sanc­tua­ri­ser » le bud­get de la Dé­fense

Monaco-Matin - - France -

Ma­rine Le Pen, can­di­date FN à l’élec­tion pré­si­den­tielle, a ré­ité­ré, hier, à l’oc­ca­sion des com­mé­mo­ra­tions du 11-No­vembre, sa vo­lon­té de « sanc­tua­ri­ser » le bud­get de la dé­fense à « un mi­ni­mum de2 % du PIB ». « Re­don­nons à l’ar­mée fran­çaise les moyens hu­mains, ma­té­riels et bud­gé­taires lui per­met­tant d’as­su­rer plei­ne­ment ses mis­sions, en sanc­tua­ri­sant le bud­get de la Dé- fense à un mi­ni­mum de 2 % du PIB » , sou­ligne la pré­si­dente du FN dans un com­mu­ni­qué, ré­ité­rant une de­mande faite le 14 juillet der­nier. « Le sou­tien aux sol­dats fran­çais en ac­ti­vi­té doit éga­le­ment s’ac­com­pa­gner du sou­tien à ceux qui ont com­bat­tu et ser­vi sous le dra­peau dans les dif­fé­rents conflits, sol­dats de mé­tro­pole, d’outre-mer et har­ki, pour­suit-elle. La re­con­nais- sance de la Na­tion aux an­ciens com­bat­tants pas­sant par une re­va­lo­ri­sa­tion de leurs pen­sions » , es­ti­meMa­rine Le Pen. Pour 2017, le bud­get pour la Dé­fense (y com­pris les pen­sions mi­li­taires) s’élè­ve­ra à 1,77 % du­pro­duit in­té­rieur brut (PIB), se­lon le pro­jet du gou­ver­ne­ment. La France s’est en­ga­gée à le por­ter à 2 % du PIB d’ici 2025 dans le­ca­drede l’Otan.

(Photo AFP)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.