Et vous, êtes-vous pour le don d’or­ganes?

Monaco-Matin - - Santé -

Le pré­lè­ve­ment d’or­gane est pos­sible chez une per­sonne en état de mort cé­ré­brale. « Ce sont des dé­cès qui in­ter­viennent de ma­nière bru­tale. Les proches sont en­core sous le choc, pour­tant nous n’avons pas de temps à perdre. Notre rôle est de leur ex­pli­quer ce qu’est le don d’or­gane. Nous es­sayons de connaître quelle était la po­si­tion du dé­funt : s’il y était fa­vo­rable. Pour ce­la, nous in­ter­ro­geons les fa­milles » , ra­conte Ami­na­ta Deh, in­fir­mière co­or­di­na­trice. « La loi sti­pule que par dé­faut, le consen­te­ment est pré­su­mé. Il existe un re­gistre na­tio­nal de re­fus du don d’or­ganes sur le­quel une per­sonne s’ins­crit. Ce­la si­gni­fie qu’elle s’op­pose à ce que soient pré­le­vés ses or­ganes après sa mort, ex­plique le Dr An­nie Freche, mé­de­cin co­or­di­na­teur. Seule­ment, si une per­sonne ne fi­gure pas sur ce re­gistre, ce­la ne si­gni­fie pas au­to­ma­ti­que­ment qu’elle ac­cepte le don d’or­ganes.» La si­tua­tion est donc com­plexe. Toutes deux doi-

vent ex­pli­quer aux fa­milles avec tact comment se dé­roule le pré­lè­ve­ment puis la trans­plan­ta­tion. Faire com­prendre que l’im­por­tant est ce que le dé­funt au­rait sou­hai­té, in­dé­pen­dam­ment de l’opi­nion d’au­trui. Il est donc ca­pi­tal de dire à ses proches si l’on est pour ou contre

le don d’or­ganes. « Il ar­rive que des fa­milles, juste après le dé­cès bru­tal de l’un des leurs, nous contactent im­mé­dia­te­ment et spon­ta­né­ment pour nous dire qu’il au­rait sou­hai­té don­ner ses or­ganes. Grâce à la mé­dia­ti­sa­tion de la ques­tion, les gens sont au cou­rant de l’en­jeu de cette dé­marche. Ils ont conscience que ce­la peut sau­ver plu­sieurs vies. Y com­pris lors­qu’il s’agit de la mort d’un en­fant. Car même les bé­bés peuvent être gref­fés. Pour ce­la, il est né­ces­saire de trou­ver des don­neurs très jeunes, y com­pris des nour­ris­sons» , com­mente pu­di­que­ment le Dr Freche.

Le site www.don­dor­ganes.fr de l’Agence de la bio­mé­de­cine ex­plique comment se dé­roule le don d’or­ganes.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.