 RAL­LYE RÉ­GIO­NAL DU HAUT PAYS NI­ÇOIS Lau­ra Cas­cia­ni agran­dit la fa­mille

Monaco-Matin - - Sports - GIL LÉON

E Pour trou­ver l’em­preinte de son bap­tême du feu der­rière le vo­lant, sur la liste des en­ga­gés du 40e Ral­lye ré­gio­nal du Haut-Pays Ni­çois, mieux vaut coif­fer un casque de... sca­phan­drier. Plon­ger en­bas, presque au fond. Dans les abysses, là voi­là! Nu­mé­ro 147: Lau­ra Cas­cia­ni. Tous de­vant et elle der­rière à l’heure du dé­part? La dé­bu­tante s’en moque au­tant que de sa pre­mière brosse à dents... « Ce jour, vous sa­vez, je l‘at­tends de­puis long­temps, et même de­puis tou­jours » , ju­bile la digne fille de Fré­dé­rik Cas­cia­ni, le cham­pion PA­CA 2011, lui aus­si prêt à chas­ser le chro­no sur les pentes du col Saint-Roch, tout comme son frère ca­det, Lu­do­vik. Et un, et deux, et trois. C’était écrit quelque part. Un jour ou l’autre, tôt ou tard, la fa­mille de­vait s’agran­dir cô­té course. « J’ai bai­gné dans le mi­lieu du sport au­to dès ma plus tendre en­fance » , pour­suit l’étu­diante en BTS as­sis­tant de ges­tion pres­sée de réa­li­ser son rêve le plus cher. « Dis­pu­ter deux ral­lyes (Haut Pays Ni­çois 2015, Croi­sette 2016, ndlr) dans le ba­quet de droite, à cô­té de mon père, n’a fait qu’at­ti­ser le feu de la pas­sion. L’en­vie de ten­ter l’ex­pé­rience. »

« Prendre du plai­sir et al­ler au bout »

Àvingt ans, la Car­ros­soise roule donc sur les traces de Char­lotte Dal­mas­so et Al­li­son Via­no, deux autres filles de pi­lotes azu­réens tom­bées très tôt dans le chau­dron de po­tion­ma­gique. Plus impatiente qu’in­quiète ou le contraire? « J’ai tou­jours hâte de dé­mar­rer, même si l’an­xié­té gagne un peu de ter­rain en voyant l’échéance se rap­pro­cher. Bon, je ne sais pas trop ce qui m’at­tend au tour­nant. Cette course, on l’a choi­sie parce que les routes me plaisent. Je vais pou­voir m’ap­puyer sur l’ex­pé­rience de Cé­line (Ca­val­la­ro), une co­pi­lote aguer­rie. Quant à l’au­to, c’est une DS3 R1, la mon­ture idéale pour ap­prendre. J’ai pris mes marques lors d’un bout d’es­sais. Donc, ça va. Je connais quel­qu’un qui est beau­coup plus stres­sé que moi, en fait... » Sui­vez son re­gard! S’il est heu­reux de voir Lau­ra as­sou­vir son dé­sir de cou­rir, le pa­pa ne cache pas une cer­taine ap­pré­hen­sion. Peut-être parce que ce­la ra­vive en lui le sou­ve­nir d’un pre­mier ral­lye bru­ta­le­ment abré­gé. «À l’aube des an­nées 90, mon bap­tême à moi s’était ache­vé plus tôt que pré­vu, en cla­quant une bise au ro­cher entre La Bol­lène-Vé­su­bie et le Tu­ri­ni » , confie Fred Cas­cia­ni, sou­rire en coin. « Si je roule ce week-end, c’est aus­si pour ne pas me fo­ca­li­ser com­plè­te­ment sur sa course. Nul doute qu’elle peut réus­sir une bien meilleure en­trée en ma­tière, mal­gré les quelques pièges ta­pis dans l’épreuve spé­ciale la plus vi­cieuse (La Pal­la­rea, ES4). À vrai dire, il lui suf­fit juste de mettre en pra­ti­que­mon seul et unique con­seil : prendre un maxi­mum de plai­sir et al­ler au bout. » Simple comme bon­jour, non?

(Photo Thier­ry Mou­chet)

Quand un rêve de­vient réa­li­té... Co­pi­lo­tée par Cé­line Ca­val­la­ro, Lau­ra Cas­cia­ni dis­pute au­jourd’hui son pre­mier ral­lye vo­lant en main, sur les traces de son père et de son oncle, Fré­dé­rik et Lu­do­vik, éga­le­ment en lice.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.