Noens fait l’im­passe

Monaco-Matin - - Sports - R.L.

Il y a tout juste 10 ans, Nas­ta­sia Noens fê­tait ses dé­buts en Coupe du monde à Levi en en­trant dans les points ! Au­jourd’hui, la Ni­çoise ne pour­ra pas souf­fler les bou­gies de cet an­ni­ver­saire dans la sta­tion fin­lan­daise. La faute à ce ge­nou droit opé­ré au mois de mars après une rup­ture des li­ga­ments croisés. « Je ne l’avais ja­mais an­non­cé mais, in­té­rieu­re­ment, j’es­pé­rais faire mon re­tour en com­pé­ti­tion là-bas. Sauf que la ré­édu­ca­tion a pris plus de temps que pré­vu », souffle la sla­lo­meuse, re­ve­nue se res­sour­cer quelques jours à Nice. Le pa­ral­lèle avec sa pré­cé­dente bles­sure au ge­nou (li­ga­ments croisés en 2011), qui l’avait écar­tée six­mois, lui re­ve­nait sans cesse à l’es­prit. « Je com­pa­rais tou­jours. Je me de­man­dais pour­quoi ça n’al­lait pas aus­si vite, pour­quoi je n’étais pas en­core sur les skis. Je n’ai ja­mais per­du la mo­ti­va­tion, mais la ré­édu­ca­tion, ce n’est pas rose tous les jours. Heu­reu­se­ment, le re­tour sur les skis m’a fait le plus grand bien ». Un peu moins de 7 mois après sa chute à Saint-Mor­tiz, la licenciée de l’In­ter­club Nice a re­chaus­sé les skis à Tignes le 10 oc­tobre avec Taï­na Ba­rioz, qui re­vient éga­le­ment de bles­sure. « Ça m’a fait du bien d’être avec elle, nous nous sommes mo­ti­vées à deux. Et puis je fai­sais en­fin ce que j’ai­mais. J’ai re­pris tran­quil- le­ment, mais ça m’a dé­blo­qué pas mal de choses. J’ai fait huit séances de ski de­puis, et j’at­taque les grands pi­quets ce week-end à Tignes ».

« Je suis en­core à % »

Insuffisant tou­te­fois pour en­vi­sa­ger son re­tour à la com­pé­ti­tion. « Je dois être à 55% de mes moyens, je manque en­core beau­coup de force, je ne peux pas en­core me ba­lan­cer. Je sais qu’il me reste de sa­crées marches à gra­vir. Avec le staff, on a dé­ci­dé que je n’irai pas aux US (Killing­ton le 27 no­vembre), pour me concen­trer sur l’en­traî­ne­ment. Je ré­in­té­gre­rai le groupe après et c’est pré­vu que je re­prenne à Ses­trières (11 dé­cembre) ».

En fai­sant l’im­passe sur deux Coupes du monde, la skieuse de 28 ans sait qu’elle ne pour­ra pas jouer les toutes pre­mières places au clas­se­ment gé­né­ral de la dis­ci­pline, elle qui a ter­mi­né 7e l’an pas­sé, grâce no­tam­ment à une 2e place à Crans Mon­ta­na. « D’au­tant que je ne se­rai à 100% qu’en jan­vier. Il ne faut pas que je me montre impatiente. Je me fixe des ob­jec­tifs plus loin­tains, comme Za­greb et Fla­chau, qui sont des pistes que j’aime. Et le mo­ment le plus im­por­tant vien­dra en fé­vrier avec les mon­diaux de Saint-Mo­ritz ». La sai­son de la Ni­çoise com­men­ce­ra peut-être plus tard, mais elle pour­rait fi­nir en beau­té.

(DR)

Nas­ta­sia Noens, ici avec Taï­na Ba­rioz, lors de son re­tour sur les pistes il y a un mois à Tignes.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.