Tir mor­tel à Ro­que­brune : un­pro­cès et des ques­tions

Monaco-Matin - - Côte D’azur - CH­RIS­TOPHE PERRIN chper­rin@ni­ce­ma­tin.fr

Une mai­son ni­chée au-des­sus de Mo­na­co avec vue im­pre­nable sur la Prin­ci­pau­té. Un pa­ra­dis trans­for­mé en en­fer après une dé­to­na­tion le soir du ven­dre­di 11 oc­tobre 2011. Marc Man­del, un Mo­né­gasque au­jourd’hui âgé de 44 ans, ex­per­tau­to­mo­bile pro­prié­taire de la bâ­tisse de la route de La Tur­bieàRo­que­brune-Cap-Mar­tin, vient d’abattre l’ex-com­pa­gnon de son épouse, Pierre Tor­re­gros­sa, 39 ans, ve­nu cher­cher son fils. Le di­vorce est conflic­tuel, la garde de l’en­fant pose pro­blème. Se­lon le­voi­si­nage, de nom­breux in­ci­dents ont dé­jà eu lieu entre les deux hommes. Pier­reTor­re­gros­sa est ve­nu de Mar­seille. Il a la fer­mein­ten­tion de pas­ser le week-end avec son fils dans les Bouches-du-Rhône.

Ac­ci­dent ou pré­mé­di­ta­tion?

Mais en l’ab­sence de l’en­fant et de sa maman, des in­sultes fusent. Marc Man­del se sai­sit d’un fu­sil et tire. Pierre Tor­re­gros­so tou­ché par des plombs de che­vro­tine au vi­sage s’ef­fondre. Son agres­seur ap­pelle les se­cours. La vic­time suc­com­be­ra peu après des suites de ses bles­sures. Était-ce un tir d’in­ti­mi­da­tion? Un tir pour tuer? Un tir ac­ci­den­tel? La ques­tion ali­mente une contro­verse de­puis les pré­mices de cette af- faire. Le juge d’ins­truc­tio­nad’abord mis en exa­men Marc Man­del pour vio­lences avec arme ayant en­traî­né la mort sans in­ten­tion de la don­ner. Contre l’avis du pro­cu­reur de la Ré­pu­bli­que­per­sua­dé de la vo­lon­té­ho­mi­cide du sus­pect. Pla­cé en dé­ten­tion pro­vi­soire quatre mois, Marc Man­del est re­mis en li­ber­té. Et pour­tant, la chambre de l’ins­truc­tion contre­dit le ma­gis­trat ins­truc­teur et ren­voie l’ac­cu­sé pour meurtre. Les avo­cats de la dé­fense, Mes Phi­lippe Sous­si, Ma­thu­rin Lauze et Ch­ris­tianS­co­la­ri comptent sur les quinze jours du pro­cès – qui dé­marre au­jourd’hui à Nice – pour dé­mon­trer qu’il n’ya­pas dans cette af­fai­re­de­vo­lon­té ho­mi­cide. Ils trou­ve­ron­ten­face d’euxMe Jean-Louis Kei­ta etMe Odile Mo­na­co, qui dé­fen­dront les in­té­rêts des proches du dé­funt. Le par­quet, re­pré­sen­té par Fa­brice Kar­cen­ty, sou­tien­dra la thè­sede l’ac­cu­sa­tion, celle du meurtre, s’ap­puyant no­tam­ment sur une ex­per­tise ba­lis­tique. Les dé­bats s’an­noncent ani­més au­tour­de­cette ques­tion cru­cia­le­qui­dé­ter­mi­ne­ra le re­tour ou non en dé­ten­tion de l’ac­cu­sé qui com­pa­raît libre.

(Pho­to ar­chives Éric Du­lière)

C’est dans la ré­si­dence se­con­daire de Marc Man­del que s’est dé­rou­lé le drame en oc­tobre  qui a coû­té la vie à l’ex- com­pa­gnon de son épouse, Pierre Tor­re­gros­sa.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.