Un couple « ou­blie » de ve­nir à son ma­riage !

Monaco-Matin - - France -

Un jeune couple qui de­vait se ma­rier sa­me­di ma­tin à la mai­rie d’An­gers ne s’est pas pré­sen­té et est res­té in­joi­gnable toute la ma­ti­née, une si­tua­tion qui reste tou­te­fois re­la­ti­ve­ment rare, a in­di­qué l’ad­jointe au­maire char­gée de la cé­ré­mo­nie. « Salle des ma­riages, per­son­nel et élue prêts… Les pre­miers ma­riés ont “ou­blié” de ve­nir. La ma­ti­née va être longue » , poste sur Twit­ter Ca­ro­line Fel, ad­jointe au maire d’An­gers char­gée de la fa­mille. « Le ma­riage était pré­vu à  h, nous avons es­sayé de les contac­ter, mais ils sont res­tés in­joi­gnables », a-t- elle dé­cla­ré, pré­ci­sant qu’il s’agis­sait d’un jeune couple de na­tio­na­li­té fran­çaise, et que cinq per­sonnes étaient at­ten­dues dans la salle. Les quatre autres cé­ré­mo­nies pré­vues dans la ma­ti­née se sont en re­vanche dé­rou­lées nor­ma­le­ment, le der­nier couple étant même ac­com­pa­gné de quelque  in­vi­tés.

Pas la pre­mière fois

Ce n’est pas la pre­mière fois que l’élue est confron­tée à une ab­sence com­plète de per­sonnes à un­ma­riage, même si ce­la reste « rare », se­lon elle. « Il y a plus d’un an, nous avions réus­si à contac­ter un couple qui ne s’était pas pré­sen­té non plus. Ils nous ont dit : “C’est com­pli­qué, la fa­mille, mer­ci beau­coup et au-re­voir”», se sou­vient Mme Fel. « Tout le monde n’a pas la même concep­tion de l’im­por­tance du ma­riage, il y a des gens qui sont dans une lo­gique pu­re­ment ad­mi­nis­tra­tive ou qui consi­dèrent la salle des ma­riages de la mai­rie comme la salle qu’ils ont louée le soir pour faire la fête » , constate-t- elle, non sans amer­tume. « C’est en­core plus com­pli­qué de cé­lé­brer un ma­riage quand les ma­riés jouent à Can­dy Crush pen­dant que leurs in­vi­tés té­lé­phonent », ajoute-t- elle. Et de sou­li­gner qu’il re­vient aux élus d’in­sis­ter sur « la so­len­ni­té du mo­ment » et de « rap­pe­ler, en dé­but de cé­ré­mo­nie, que le contrat de ma­riage est en droit fran­çais le contrat le plus fort entre deux per­sonnes ».

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.