MA­NUEL VALLS EN­VI­SAGE DE PROLONGER L’ÉTAT D’UR­GENCE

Monaco-Matin - - Attentats Du 13 Novembre 2015 -

L’étatd’ur­gence,dont l’ef­fi­ca­ci­téest un mise ré­gi­meen ques­tion, d’ex­cep­tio­nen­vi­gueur­de­vrait être­pro­lon­géen­jan­vier­de­pui­su­na­net pour­plu­sieurs­mois­risques. et du­rant une cam­pagne pré­si­den­tiel­leà­hauts «Nous al­lons vi­vreen­co­re­sans dou­te­pen­dant­quelques moi­sa­vec­cet état d’ur­gence», dé­jà­re­con­duit fin juillet pour six mois, apré­ve­nu Ma­nuel Valls, hier, sur la BBC. « Il est dif­fi­ci­leau­jourd’hui de­mettre finàl’état d’ur­gence. D’au­tant­plus que nous al­lons nou­sen­ga­ger­dans une­cam­pagne pré­si­den­tiel­le­dans quelques se­mai­ne­sa­vecdes mee­tings, avecdes réunions pu­bliques. Donc il faut aus­si pro­té­ger no­tre­dé­mo­cra­tie », aex­pli­qué le Pre­mier­mi­nistre. Crééen , du­rant la guerre d’Al­gé­rie, ces­ta­tut­per­met­no­tam­ment à l’État d’as­si­gnerà­ré­si­dence tou­te­per­sonne « dont l’ac­ti­vi­téest dan­ge­reuse pour la sé­cu­ri­té et l’ordre pu­blics » et d’or­don­ner « des per­qui­si­tionsà­do­mi­ci­lede jour com­mede nuit » sans pas­ser par l’au­to­ri­té ju­di­ciaire. Le­sau­to­ri­tés fran­çai­ses­peuvent éga­le­ment­dé­ci­der la fer­me­ture pro­vi­soi­redes sal­les­des­pec­tacles et des lieux de réunio­net d’ « in­ter­dire la­cir­cu­la­tiondes per­sonnes ou des vé­hi­cules » dans­cer­tains lieux ouà­cer­taines heures, ouins­ti­tuer « des zones de pro­tec­tion ou de sé­cu­ri­téoù­le­sé­jour des per­son­ne­sest ré­gle­men­té ». Cet­te­pro­lon­ga­tion ne fait guè­re­de­doute, se­lon Sé­bas­tien Pie­tra­san­ta, rap­por­teur PS de la com­mis­sion d’en­quê­te­par­le­men­tai­re­sur les at­taques dji­ha­distes de . « Mais comment vou­lez-vous que cet­te­dé­ci­sion [de ne pas prolonger] soit­prise après­ce­qu’il s’est­pas­séàNice, en­treautres, eta­lors que­nous sommes en plei­ne­pé­riode pré-pré­si­den­tielle? » , a fait va­loir dans L’Obs le

dé­pu­tédes Hauts-de-Seine. « Quel­le­se­ra la­res­pon­sa­bi­li­té de ce­lui, en l’oc­cur­rence le pré­sident de la Ré­pu­bli­queou­lePar­le­ment­dans son en­semble, qui lè­ve­ra l’état d’ur­gence?», ajoute-t-il. «Qui ose­ra le­faire? »

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.