FEDERALE  Nice fait tom­ber le lea­der

Monaco-Matin - - Sports - SYLVAIN MUSTAPIC

Con­quê­rants et so­li­daires, les Ni­çois ont rem­por­té un suc­cès im­por­tant hier, face au lea­der Bé­dar­rides (22-16). Dans une par­tie ponc­tuée par de très nom­breuses ba- Les Ni­çois ont fait preuve d’une belle so­li­da­ri­té pour dis­po­ser de Bé­dar­rides.

garres et une forte ten­sion, les rouge et noir ont su ré­pon­dre­pré­sent sur tous les plans, avec no­tam­ment une belle so­li­di­té sur les phases de conquête. « On nous a par­fois re­pro­chés de man­quer d’âme alors que ce n’est pas le cas. On l’a mon­tré au­jourd’hui, on est une bande de potes. On a été pré­sents

dans l’état d’es­prit, vaillants et on es­père que ça va ra­me­ner du monde au stade. Men­ta­le­ment, ça fait du bien » , té­moigne le 2e ligne An­toine Le­febvre.

Or­que­ra re­trou­vé

Si le spec­tacle n’a pas tou­jours été flam­boyant, les Ni­çois ont fait preuve de ca-

rac­tère face à une équipe qui n’en manque pas. Ils ont aus­si pu comp­ter sur l’ef­fi­ca­ci­té au pied re­trou­vée de Lu­cia­no Or­que­ra (17 points, 6/7 au pied) qui, après un coup de mou fa­ceàMon­té­li­mar, leur aper­mis de ca­pi­ta­li­ser sur les fautes ad­verses, tout ené­tant dé­ci­sif sur l’es­sai de Dov Kosse. « On a mon­tré beau­coup de so­li­da­ri­té, mais on ne pou­vait pas faire au­tre­ment face au lea­der in­vain­cu, ana­lyse l’en­traî­neur Da­vid Bol­ga­sh­vi­li. On a fait preuve de maî­trise en conquête et su être mé­chants quand il fal­lait, en confir­mant notre so­li­di­té en­mê­lée et en touche. On a ré­pon­du pré­sent, y com- pris dans la ba­garre. On est moyens par­tout, main­te­nant il va fal­loir de­ve­nir ex­cel­lents dans cer­tains do­maines. La base est sa­tis­fai­sante mais pas en­core suf­fi­sante pour la mon­tée. Il fal­lait rat­tra­per la dé­faite contreMon­té­li­mar, et ça prouve que l’on est ca­pable du pire comme du meilleur. Main­te­nant il faut en­le­ver le pire et confir­mer dès la se­maine pro­chaine ». Tou­jours à la course aux points après en avoir éga­ré en route, les Ni­çois n’au­ront - une nou­velle fois - pas le droit à l’er­reur à do­mi­cile face à Voi­ron. Quand on a bat­tu le lea­der, cet ad­ver­saire ne de­vrait rien avoir d’in­fran­chis­sable. Aux Ni­çois de prou­ver que Mon­té­li­mar n’était qu’un ac­ci­dent de par­cours, et que c’est la pres­ta­tion d’hier qui re­flète leur réelle va­leur.

(Pho­to Fran­çois Vi­gno­la)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.