Ré­gion Pa­ca : por­ti­quesde sé­cu­ri­té dans un tiersdes gares en 

Monaco-Matin - - France -

Des por­tiques de sé­cu­ri­té se­ront ins­tal­lés dans un tiers des gares de Provence-Alpes-Côte d’Azur cou­rant 2017, à l’is­sue d’une ex­pé­ri­men­ta­tion aux Arcs (Var), a in­di­qué, hier, la ré­gion, s’at­ti­rant les cri­tiques du Front na­tio­nal. « D’ici à la fin du pre­mier tri­mestre 2017, le pré­sident de Ré­gion Ch­ris­tian Es­tro­si ren­dra ses ar­bi­trages pour un dé­ploie­ment en 2017 dans un tiers des gares », a pré­ci­sé le ser­vice de presse de M. Es­tro­si. Six mois après son élec­tion à la tête de la ré­gion Pa­ca, M. Es­tro­si avait inau­gu­ré un pre­mier por­tique, du type de ceux qu’on trouve dans les aé­ro­ports, pour contrô­ler les voya­geurs en­trant dans la gare des Arcs, une pro­messe de cam­pagne lors des ré­gio­nales. Son dé­mon­tage la se­maine der­nière a pro­vo­qué des ré­ac­tions éton­nées mais la ré­gion as­sure que c’est conforme au ca­len­drier d’une ex­pé­ri­men­ta­tion pré­vue pour du­rer six mois.

 armes dé­tec­tées !

« Un test dans une autre gare n’est pas exclu d’ici à la fin du pre­mier tri­mestre 2017 » , a-t-on pré­ci­sé de même source, alors que des in­gé­nieurs tra­vaillent à in­ven­ter ce que M. Es­tro­si a bap­ti­sé « le por­tique de de­main » adap­té aux gares. « Sur les six pre­mières se- maines d’ex­pé­ri­men­ta­tion, nous avons in­ter­cep­té 38 armes blanches ou armes à feu », avait in­di­qué fin sep­tembre M. Es­tro­si. Il avait aus­si ad­mis « cer­taines dif­fi­cul­tés, no­tam­ment lors­qu’il y a un af­flux de voya­geurs ». « Nous avions rai­son ! » , a triom­phé, de son cô­té, dans un com­mu­ni­qué Ma­rion Ma­ré­chal-Le Pen, pré­si­dente du groupe FN au conseil ré­gio­nal de Pa­ca, af­fir­mant que M. Es­tro­si avait pro­mis d’équi­per 50 % des gares à la fin du pre­mier se­mestre 2016, « une pro­messe ir­réa­li­sable et sur­tout, un dis­po­si­tif in­ef­fi­cace et coû­teux », se­lon elle. M. Es­tro­si tente de « mas­quer son échec » avec un nou­vel ob­jec­tif pour 2017 alors que la Ré­gion fe­rait mieux d’aug­men­ter la pré­sence po­li­cière dans les trains et les gares. Le por­tique ex­pé­ri­men­tal aux Arcs « coû­tait 100 000 eu­ros par mois au contri­buable », af­firme-t-elle.

(Pho­to Ade­line Le­bel)

Les por­tiques de sé­cu­ri­té ins­tal­lés en gare des Arcs.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.